Détail de l'actualité

Signature de 3 conventions par MM. le Ministre de l'Economie et des Finances et le Commissaire en charge de la Politique Européenne de Voisinage et Négociations d'Elargissement : 12/12/2014

Signature de 3 conventions par MM. le Ministre de l

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohammed BOUSSAID, et le Commissaire en charge de la Politique Européenne de Voisinage et Négociations d’Elargissement, Monsieur Johannes HAHN, ont procédé le vendredi 12 décembre 2014 au siège du Ministère de l’Economie et des Finances à Rabat, à la signature de trois conventions relatives aux programmes « Appui à la réforme éducative », HAKAMA» « Eolien intégré » et « Centrale solaire de Ouarzazate », pour un montant total de 1,72 milliards de dirhams.

Dans son allocution, le Ministre de  l’Economie et des Finances a félicité Monsieur Johannes Hahn pour sa récente nomination au poste de Commissaire à la Politique Européenne de Voisinage et Négociations d’Elargissement et pour avoir choisi le Royaume du Maroc pour sa première visite dans un pays du voisinage de l’Union européenne après la prise de ses nouvelles fonctions en novembre dernier.

Monsieur Boussaid a rappelé qu’à travers ces programmes, dont les conventions de dons viennent d’être signées pour un montant total de 155,90 millions d’euros, soit environ 1,72 milliards de dirhams, le Royaume du Maroc agit, avec l’appui de l’Union européenne, sur trois leviers essentiels en matière de développement, à savoir :

  • L’appui à la réforme éducative dont la priorité a été consacrée par la nouvelle constitution et le discours de Sa Majesté le Roi du 20 août 2013 ayant placé l’éducation au premier rang des orientations stratégiques du Royaume du Maroc et concrétisée par l’installation du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique. Ce programme vise à soutenir les efforts entrepris par le gouvernement en matière de (i) scolarisation (préscolaire, primaire et collégial), (ii) qualité du système éducatif et (iii) amélioration de la gouvernance.

  •  la réforme de l’administration publique à travers la refonte de notre constitution financière visant la consécration des principes de transparence, de performance et de redevabilité. Cette refonte de la loi organique des finances constitue le noyau dur du programme «HAKAMA» qui vise également l’accroissement de la transparence, l'équité et l'efficacité du système fiscal. Ce programme ne se limite pas à réviser le texte de cette loi organique, mais s’attache également à promouvoir un service public de qualité et une administration de proximité.

  • la stratégie énergétique visant à atteindre les objectifs nationaux de sécurité d'approvisionnement énergétique et de durabilité environnementale à travers le développement des énergies renouvelables avec, en particulier, l’installation de puissances solaires et éoliennes, et dont le pilier principal est de développer les potentiels d’énergie renouvelable pour atteindre 42% de la capacité installée à base d’énergie renouvelable en 2020. Les conventions de la Facilité d’investissement pour le voisinage pour la contribution au financement du Plan solaire marocain et du  Programme éolien intégré viennent appuyer les éléments clés de la stratégie de développement des énergies renouvelables et d’adaptation au changement climatique.

Enfin, le Ministre de l’Economie et des Finances a rappelé le bilan très positif de la coopération financière avec l’Union européenne et  s’est félicité de la signature, en novembre dernier, du Cadre Unique d’appui pour la période 2014-2017, pour un montant allant de 728 et 890 millions d’euros. 

De son côté, le Commissaire en charge de la Politique Européenne de Voisinage et Négociations d’Elargissement a souligné que la décision de consacrer sa première sortie en dehors de l’Union Européenne au Maroc, est un message d’amitié et de partenariat, qui souligne l’excellence et l’exemplarité des relations entre l’UE et le Royaume, précisant à cet égard que  l’UE est le premier investisseur au Maroc avec près de 70% des investissements étrangers dans Royaume.

Monsieur Johannes Hahn a par ailleurs, salué les initiatives du Gouvernement marocain qui maintien un courant constant et régulier d’investissements dans l’éducation. Il a à cet égard, affirmé que l’investissement dans l’éducation aura toujours des retombées économiques très positives.   

En précisant que l’UE connait aujourd’hui une sorte d’exode des cerveaux, Monsieur Hahn a souligné que les flux d’immigrants vers l’Europe pourra fournir un flot d’innovations et de nouvelles expériences et à cet effet, l’UE a l’obligation morale de participer activement à l’éducation des populations dans les pays sources d’immigration au sein de l’UE.

S’exprimant au sujet des énergies renouvelables, le commissaire européen a rappelé que le Maroc dispose d’une richesse immense en matière d’énergie solaire et éolienne, et a souligné  que l’objectif d’assurer 40% des besoins en énergie grâce aux sources renouvelables en 2020 est un objectif très volontariste qui dépasserait la moyenne européenne.

S’agissant de la réforme de l’Administration publique, Monsieur Hahn a affirmé que le Maroc et l’UE ont intérêt à développer leurs administrations pour minimiser les effets de la bureaucratie.

Enfin, le commissaire européen estime que le Royaume du  Maroc est un cas réussi que l’UE est fière de montrer comme exemple dans le cadre de ses relations de partenariat.  

Ont participé à cette cérémonie Monsieur Rachid BENMOKHTAR BENABDELLAH, Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Monsieur Mustapha BAKKOURY, Président du Directoire de MASEN et Ali FASSI-FIHRI, Directeur Général de l’ONEE.


Galerie