Détail de l'actualité

M. BOUSSAID s'est réuni avec le commissaire européen chargé de la politique européenne de voisinage et de l'élargissement : 19/05/2014

M. BOUSSAID s

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohammed BOUSSAID, a reçu, le mardi 20 mai 2014, au sein de son département à Rabat, le commissaire européen chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement, Monsieur Stéfan Füle. La réunion a été consacrée à l’examen des relations entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne ainsi qu’aux possibilités de leurs développements.

Dans une déclaration à la presse, Monsieur BOUSSAID a affirmé que l’Union Européenne est disposée à développer davantage son soutien financier au Maroc pour accompagner les grands chantiers de réformes engagées par le Royaume dans les domaines socio-économiques et politiques.

Monsieur le Ministre qui considère les relations entre les deux parties de ‘stratégiques et bâties sur des bases solides’, a signalé que l’Union Européenne a réitéré son soutien financier pour accompagner les réformes concernant notamment, les domaines de la justice, de la fiscalité et du Budget de l’Etat.

Notant l’existence d’un dialogue continu et d’un échange de points de vue entre les autorités marocaines et les responsables compétents relevant de l’UE dans le but d’améliorer davantage les relations de partenariats situées déjà à un niveau élevé, Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances a souligné que ‘le Maroc grâce à sa stabilité politique et les réformes structurelles qu’il a engagées, gagne la confiance de l'UE, qui le considère comme un exemple à suivre’.

Il a également exprimé l’ambition des responsables marocains de recevoir plus de soutien de la part de cette entité régionale afin de pouvoir accélérer davantage les réformes, notamment celles à caractère économique et social.

Il importe de signaler, que le commissaire européen chargé de la politique européenne de voisinage et de l’élargissement effectue les 19 et 20 mai 2014, une visite au Royaume pour discuter avec les autorités marocaines du partenariat entre les deux parties et des réformes menées.