Détail de l'actualité

Participation du CE-BSG au Side Event organisé par le Fonds Africain des Femmes et Développement en marge des travaux de la CSW 61. : 20/03/2017

Participation du CE-BSG au Side Event organisé par le Fonds Africain des Femmes et Développement en marge des travaux de la CSW 61.

Le Centre de l’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre a pris part le 20 mars 2017 à New York au Side Event organisé par le Fonds Africain des Femmes et du Développement avec l’appui de l’Onu Femmes sous la thématique du ‘’Financement de l’égalité genre et autonomisation des femmes : La BSG pour l’atteinte des ODD et l’agenda africain 2063”. Cette participation fait suite à l’invitation adressée par Mme BISI Adelye-Fayemi Co-fondatrice de Africa Women Developpement fund.

Le Side Event a connu également la participation de Mme Janat Balunzi mukwayua ( Ministre du Genre, du Travail et de Développement Social d’Uganda), Mme Cidalia Chauque de Oliveria (Ministre du Genre, de l’Enfance et l’Action Sociale du Mozambique), Mme Wilhen Cautras Nambie ( Secrétaire générale du ministère du genre et du bien-être enfance de Namibie), Mme Agnes Odhiambo ( Contrôleur du Budget de Kenya) , Mme BISI Adelye-Fayemi Feministe activiste genre et Mme Itedwa Derez-Biggs (Directrice régionale est et Afrique du sud Onu-Femmes) .

BSG

Lors de cette réunion, Mme BENALI Nadia Directrice Nationale du CE-BSG a mis l’action sur l’expérience cumulée du Ministère de l’Economie et des Finances en termes de réformes des finances publiques et accompagnement des stratégies sectorielles ayant intégré dans leurs contextes les notions d’équité et d’égalité.

Mme BENALI a par la suite présenté la démarche d’intégration de la sensibilité genre dans les programmes, projets et indicateurs des différents départements ministériels qui permet au Maroc de se hisser parmi les pays d’Afrique leaders en matière de financement de l’égalité genre et d’autonomisation des femmes.

L’ONU femmes a félicité l’expérience avant gardiste du Maroc en termes de prise en compte de la sensibilité genre dans la planification et la programmation budgétaire et a invoqué le portage de l’expérience par le ministère de l’Economie et des Finances et la création du centre de l’excellence comme facteur clef du succès. En marge de ce side event un certain nombre de pays d’Afrique sub-saharienne (Cote d’Ivoire, Kenya, Madagascar, Burkina Faso, Namibie) ont manifesté leur volonté de conventionner avec le Centre de l’excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre aux fins de leur assurer le transfert et le partage du savoir cumulé par le Maroc en matière de BSG.