Détail de l'actualité

Cérémonie de signature du Protocole d’accord entre le royaume du Maroc et l’union européenne concernant le cadre unique d’appui 2014-2017 : 05/11/2014

Cérémonie de signature du Protocole d’accord  entre le royaume du Maroc et l’union européenne concernant le cadre unique d’appui 2014-2017

La cérémonie de signature du Protocole d’accord entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne concernant le Cadre Unique d’Appui 2014-2017, s’est déroulée le Mercredi 05 novembre 2014, au siège du Ministère de l’Economie et des Finances, en présence de Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, de Monsieur Driss EL AZAMI EL IDRISSI, Ministre Délégué Chargé du Budget, et de Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne à Rabat, Monsieur Rupert JOY.

Le Cadre Unique d’Appui 2014-2017 prévoit un appui communautaire d’une enveloppe comprise dans une fourchette entre un montant minimum de 728M€ et un montant maximum de 890M€, répartis sur les trois secteurs d’intervention suivants : (i) Accès aux services de base, (ii) Soutenir la gouvernance démocratique, l'Etat de droit et la mobilité et (iii) Emploi, croissance durable et inclusive

Au cours de cette cérémonie, Monsieur Mohammed BOUSSAID, s’est félicité de la décision prise par la Commission Européenne (CE) d’allouer au Maroc une enveloppe financière pouvant atteindre 890M€ et a exprimé la fierté de constater que le Maroc est, de ce fait, le premier bénéficiaire au titre de l’Instrument européen de voisinage. Il a signalé que la décision de la CE consacre les choix judicieux du Maroc en termes de politique économique et social et de respect des valeurs fondamentales de démocratie et de droits de l’Homme.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a souligné que cette programmation financière s’inscrit dans le cadre du nouvel instrument financier de voisinage européen (IVE) et s’inspire de la communication du 15 mai 2012 qui a consacré le principe de « more for more ». Ce principe prévoit que seuls les partenaires souhaitant s’engager dans des réformes politiques et respecter les valeurs universellement reconnues des droits de l’homme, de la démocratie et de l’État de droit peuvent bénéficier des aspects les plus avantageux de la politique de l’Union.

Dans ce cadre, Monsieur BOUSSAID a souligné que notre pays a entamé, depuis l’adoption de la nouvelle constitution en juillet 2011, un processus de renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit, du respect des droits de l'Homme, des libertés fondamentales, de l'égalité des genres ainsi que du développement d'une économie durable et inclusive à même de réduire les inégalités sociales et territoriales.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a signalé que les axes choisis au niveau du CUA 2014-2017 s’intègrent parfaitement dans le cadre des priorités de développement économique et social du Maroc et des objectifs de la politique de coopération de l’Union Européenne.

De son côté, Monsieur Rupert JOY, Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne à Rabat a déclaré que ces nouvelles subventions pour la période 2014-2017 représentent une reconnaissance de l’Union Européenne de la singularité de son partenariat avec le Maroc. Il a précisé à cet égard, que ces subventions reflètent la détermination de l’UE d’accompagner le Gouvernement marocain dans ses efforts de répondre aux aspirations du peuple marocain et de traduire les réformes initiées en 2011 en progrès tangibles ; et montent que l’appui de l’Union Européen au Maroc s’inscrit dans la durée et ce, malgré les défis économiques qu’affronte l’Europe, où des efforts considérables sont demandées aux contribuables européen.

Monsieur Rupert JOY estime que ce protocole d’accord concernant le Cadre Unique d’Appui 2014-2017 est une vraie reconnaissance du partenariat UE-Maroc, de l’investissement morale et technique qui y est consacrée, et est une mise en exergue de son exemplarité.