Détail de l'actualité

Participation de M. BOUSSAID à l’atelier National sur l’investissement public efficace organisé en partenariat avec l’OCDE : 23/05/2017

Participation de M. BOUSSAID à l’atelier National sur l’investissement public efficace organisé en partenariat avec l’OCDE

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohammed BOUSSAID a participé le Mardi 23 mai 2017 à Rabat, à un atelier national de haut niveau sous le thème : « Investissement Public Efficace : Pour un développement territorial inclusif et durable au Maroc ». 

Cet atelier, présidé par le Chef du Gouvernement a été organisé en partenariat avec l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Dialogue Territorial » relevant du programme de coopération (Programme Pays) conclu entre le Royaume du Maroc et l’OCDE.​

Les principaux objectifs de cet atelier sont :

  • La Préparation de l'adhésion du Maroc à la recommandation de l'OCDE sur l'investissement public efficace ;

  • Le Partage de l'expérience de l'OCDE et des pays membres relative aux bonnes pratiques de gouvernance de l'investissement public au niveau territorial et national ;

  • L’élaboration de l'ébauche d'une feuille de route nationale pouvant inclure de nouvelles approches/outils pour améliorer la gouvernance et l'efficacité de l'investissement public.

L’atelier a abordé des questions relatives aux bons choix d'investissement public, notamment au niveau territorial, à l’arbitrage entre les investissements ainsi que l’optimisation de la mise en oeuvre des investissements pour assurer un développement territorial inclusif et durable.

Lors de son intervention Monsieur Mohammed BOUSSAID, a souligné que les budgets importants attribués à l’investissement public soulèvent des questions sur l’impact sur l’endettement. Cependant a-t-il ajouté : "Sans cet endettement, nous n’aurons pas réalisé plusieurs projets structurants et infrastructures comme les autoroutes et les ports…L'essentiel de cet endettement est porté par les établissements publics, dont 5 représentent environ 80% de cet endettement.".

Par ailleurs, Monsieur BOUSSAID a annoncé que son Ministère et la Banque Mondiale étaient en cours de mise en place d’un système "Project Investment Management" (PIM) qui permettra de classer par priorité les investissements en fonction notamment, de leurs impacts sur la croissance.

A noter que le « Programme Pays », conclu le 15 juin 2015 à Paris, s’étale sur deux ans et intègre l'adhésion du Royaume du Maroc à 9 instruments juridiques de l'OCDE, sa participation renforcée à 9 comités de l'OCDE, ainsi que la réalisation de 17 projets stratégiques de soutien aux objectifs nationaux pour le développement du Maroc (examens par les pairs, activités de renforcement des capacités et intégration du Maroc dans les outils statistiques de l'OCDE).