Détail de l'actualité

Monsieur BOUSSAID estime qu’à travers les conventions signées avec la partie éthiopienne, les relations entre les deux pays connaîtront un nouveau départ : 19/11/2016

Monsieur BOUSSAID estime qu’à travers les conventions signées avec la partie éthiopienne, les relations entre les deux pays connaîtront un nouveau départ

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et le Président de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie, SEM. Mulatu Teshome, ont présidé, samedi 19 novembre 2016 au Palais national à Addis Abeba, la cérémonie de signature de sept conventions et accords bilatéraux Public/Public.

Ces accords et conventions couvrent des domaines aussi divers que les services aériens, la coopération en matière fiscale, la protection des investissements, l’agriculture et les énergies renouvelables.

Dans ce cadre, Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, a procédé à la signature de deux conventions :

  • La première convention tend à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion en matière d'impôts sur le revenu. Elle a été signée du côté éthiopien par M. Abraham Tekeste, ministre des finances et de la coopération économique.

  • La deuxième convention est un accord en matière de promotion et de protection réciproque des investissements. Elle a été signée du côté éthiopien par M. Fitsum Arega, Commissaire de la Commission d'investissement.

Dans une déclaration à la presse, le Ministre de l’Economie et des Finances a affirmé que l’Ethiopie de par son positionnement et le nombre de ses habitants, offre d’importantes possibilités aux investisseurs notamment marocains dans plusieurs domaines dont ceux de l’agriculture et des services.

Monsieur BOUSSAID estime par ailleurs, qu’à travers les conventions signées avec la partie éthiopienne, les relations entre les deux pays connaitront un nouveau départ pour une coopération fructueuse qui s’inscrit dans le cadre de l’orientation stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, visant à renforcer la coopération Sud-Sud et à mettre l’économie au service des citoyens.