Détail de l'actualité

Organisation des sessions de formation en matière de gouvernance des finances publiques au profit des cadres et responsables mauritaniens : 03/06/2022

Organisation des sessions de formation en matière de gouvernance des finances publiques au profit des cadres et responsables mauritaniens

Dans le cadre de la convention de partenariat signée avec le Ministère des Finances de la République Islamique de Mauritanie, l’IDF poursuit la réalisation du programme de formation en matière de gouvernance des finances publiques au profit des cadres et responsables du Ministère des Finances mauritanien.

La Formation sur la Budgétisation Sensible au Genre (BSG), tenue du 30 mai au 02 juin 2022 au profit de 13 responsables du Ministère des Finances de la Mauritanie, s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat avec le Ministère des Finances de la République Islamique de Mauritanie et du Projet de Gouvernance du secteur public (PGSP) mis en place par le Gouvernement mauritanien et la Banque Mondiale. Cette formation a été animée par :

M. Ahmed BERRADA : Adjoint au Directeur du Budget Chargé de la mise en œuvre de la loi organique relative à la loi de Finances depuis mars 2018, et Directeur National du Centre de l'Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre ;

Mme Hajar BEN AMEUR : responsable du suivi de la performance budgétaire et membre du Centre d’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre rattaché au Ministère chargé des Finances au Maroc ;

Mme Sofie LAMBERT : Analyste de Programme au bureau d'ONU Femmes au Maroc depuis février 2018, où elle coordonne le programme pour le renforcement de la Budgétisation Sensible au Genre, qui fournit un appui technique au Ministère de l’Economie et des Finances et aux ministères sectoriels dans la mise en œuvre de la BSG .

Cette session de formation a porté sur les trois dimensions suivantes :

  • La dimension conceptuelle : introduction à l’approche genre, à performance et BSG, avec une mise en perspective internationale et nationale ;

  • La dimension méthodologique : la gestion axée sur les résultats sensible au genre ;

  •  La dimension opérationnelle : la mise en œuvre de la BSG.

La méthodologie adoptée dans cette formation s’est basée sur une approche participative fondée sur le principe du « learning by doing » en vue d’assurer l’appropriation, la compréhension et l’application de la BSG par les responsables du Ministère des Finances Mauritanien.