Détail de l'actualité

Le Ministre de l’Economie et des Finances reçoit le vice-président de l’agence japonaise de coopération internationale : 06/05/2016

Le Ministre de l’Economie et des Finances reçoit le vice-président de l’agence japonaise de coopération internationale

Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l'Economie et des Finances a reçu, le vendredi 06 mai 2016 à Rabat, Monsieur Kenichi TOMIYOSHI, Vice-Président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), qui effectue une visite de travail au Maroc.

​ Dans une déclaration à la presse, Monsieur le Ministre a souligné l’excellence des relations qualifiées d’historiques entre le Maroc et la JICA qui dénotent de ‘la profondeur des relations entre le Royaume et le Japon’.

Entretien Boussaid-JICA

Monsieur BOUSSAID a ainsi précisé que l’agence japonaise accompagne notre pays dans plusieurs domaines qui constituent une priorité pour le Maroc dont le Plan Maroc Vert. Il a noté également que l’intérêt des deux parties porte également sur le domaine énergétique et le développement rural.

Pour sa part, le Vice-Président de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale a affirmé que la stabilité dont bénéficie le Royaume du Maroc en fait un important partenaire pour la JICA. Monsieur TOMIYOSHI a également signalé que l’agence japonaise est très intéressée par les domaines des énergies renouvelables dans la perspective de la tenue en novembre 2016 à Marrakech, de la Conférence Annuelle sous l’égide des Nations-Unies qui a pour thème ‘le Changement Climatique’ (COP22).

Il est à préciser que lors de leur entretien, le Ministre de l’Economie et des Finances et le responsable japonais ont passé en revue les différents aspects de la coopération entre le Maroc et le Japon en général et la coopération avec la JICA en particulier.

Ils ont, également, exprimé leur volonté de renforcer cette coopération en vue de la hisser au niveau de l’excellence des relations politiques existantes entre les deux pays.

Les deux responsables se sont félicités du niveau de l’évolution des engagements de la JICA au titre des prêts d’aide publique au développement au Maroc, qui ont servi au financement des projets relevant des secteurs de l’agriculture, de l’eau potable, de l’électrification rurale, des routes et des autoroutes, des chemins de fer et de l’éducation nationale.