Détail de l'actualité

Tenue de la septième session au titre du cinquième mandat du Conseil d’Administration de la CMR : 25/12/2014

Tenue de la septième session au titre du cinquième mandat du  Conseil d’Administration de la CMR

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohammed BOUSSAID, a présidé par délégation de Monsieur le Chef du Gouvernement, le jeudi 25 décembre 2014, la septième session au titre du cinquième mandat du  Conseil d’Administration de la Caisse Marocaine des Retraites. Ont assisté à cette réunion les membres dudit Conseil, à savoir les représentants de l’Etat, des Présidents des Collectivités Locales, des affiliés aux régimes des pensions civiles et militaires et ceux des retraités.

Les travaux de cette session ont porté sur la présentation du rapport du Comité Permanent issu du Conseil d’Administration au titre de la Session de novembre 2014 et des projets du plan d’action et du budget de la CMR au titre de l’année 2015.

Dans son allocution d’ouverture, Monsieur le Ministre a mis en exergue le sens de responsabilité qui a marqué les travaux du Conseil d’Administration et de ses Comités d’appui, qui ont contribué à assurer la bonne gouvernance de la Caisse et de son bon fonctionnement, en signalant que les différents Comités ont tenu leurs réunions d’une façon régulière en attendant la publication du décret relatif à la prolongation de délai du mandat des membres du Conseil d’Administration, approuvé par le Conseil du Gouvernement, le 27 novembre 2014 sous le n°2-14-717.

Par ailleurs, Monsieur le Ministre a rappelé l’importance accordée par le Gouvernement à la réforme du régime des pensions civiles, en tant que première étape de la réforme globales, basée sur une réforme paramétrique qui permettra de retarder l’apparition du premier déficit de régime à l’année 2022 au lieu de 2014 et l’épuisement de ses réserves à 2031 au lieu de 2022. Il a aussi souligné que durant l’année 2014, les dépenses du régime des pensions civiles ont dépassé ses recettes ordinaires (cotisations salariales et contributions patronales) d’un montant estimé en fin de cette année à 1,1 milliards de dirhams. D’où l’urgence de la mise en place de sa réforme paramétrique.

Monsieur le Ministre a mis en exergue les efforts continus entrepris, au cours de ce mandat, par les membres du Conseil d’Administration, la Direction de la CMR et son personnel pour contribuer à l’atteinte des réalisations visant la modernisation de la Caisse et son bon fonctionnement.

Après un débat approfondi sur les points inscrits à l’ordre du jour et la présentation des différents éclaircissements de la Direction de la Caisse concernant les thèmes et les questions soulevés, le Conseil a achevé ses travaux par l’adoption des projets de budget et le plan d’action de la CMR pour l’année 2015, ainsi que des projets de recommandations et de résolutions qui lui ont été présentés.