Détail de l'actualité

23ème Assemblées annuelles de la BERD - Monsieur Boussaid présente à Varsovie les réformes menées par le Royaume et les opportunités d’investissements offertes par notre pays : 15/05/2014

23ème Assemblées annuelles de la BERD - Monsieur Boussaid présente à Varsovie les réformes menées par le Royaume et les opportunités d’investissements offertes par notre pays

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohammed Boussaid, accompagnée d’une importante délégation, représente le Maroc aux travaux de la 23ème Assemblées annuelles de la Banque Européenne pour la Reconstitution et le Développement (BERD) qui se tiennent les 14 et 15 mai 2014 à Varsovie en Pologne.

Ouverte par le Premier Ministre polonais, Donald Tusk, et le Président de la BERD, Sumac Chakrabarti, cette assemblée est marquée par une réflexion sur les 25 années écoulées depuis la chute du mur de Berlin et le début de la transition dans les pays d’Europe Orientale et Centrale.

A cette occasion, le Ministre de l’Economie et des Finances a prononcé un discours devant cette 23ème assemblées annuelle de la BERD. Il a par ailleurs, rencontré plusieurs responsables de l’Economie et des Finances des pays participants à ces travaux et a saisi l’occasion pour présenter les réformes économiques mise en œuvre par le Maroc ainsi que les opportunités des investissements offertes dans le Royaume.

Ainsi, Monsieur Boussaid a affirmé lors d’une session consacrée aux investissements au Maroc, devant un parterre d'investisseurs et d'experts économiques, que le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a lancé de grands chantiers dans plusieurs régions du pays et développer son réseau autoroutier. Il a à cet égard, cité Tanger Med qui est, selon lui, devenu un hub africain.

Monsieur le Ministre qui a, par ailleurs, expliqué que le Royaume est l'un des rares pays à avoir signé 55 accords de libre-échange englobant un milliard de consommateurs, a souligné que l'objectif de l'économie marocaine est double: se renforcer davantage avant de s'intégrer dans l'économie européenne.

Dans ce cadre, le Ministre de l’Economie et des Finances a attiré l’attention des participants sur les politiques sectorielles adoptées par le Royaume dont le Plan Maroc Vert visant à imprimer au secteur agricole une dynamique d'évolution harmonieuse et évolutive et le Plan Emergence qui vise à développer les métiers du Monde (l'automobile, l'aéronautique, l'offshoring et l'électronique). Il a également noté que l'économie marocaine se modernise et se diversifie, annonçant, à ce propos, qu'au premier trimestre de l'année en cours, le premier secteur exportateur du Maroc est l'industrie automobile et non les phosphates.

Monsieur Boussaid a également relevé qu'en dépit d'une conjoncture internationale défavorable, le Maroc a réalisé un taux de croissance de 4,8% du PIB en 2013, maitrisé l'inflation avec un taux inférieur à 2% et enregistré une hausse de 25% des investissements extérieurs par rapport à 2012.

Il a ensuite mis l'accent sur l'importance du secteur financier dans le développement économique du pays, ajoutant qu'une série de mesures visant à booster ce secteur seront prises prochainement.

S'agissant de l'Afrique, M. le Ministre a noté que SM le Roi Mohammed VI a donné une nouvelle impulsion au partenariat Sud-Sud suite à la dernière visite Royale dans des pays subsahariens et d'Afrique de l'ouest. "Le continent africain est l'espoir du Monde dans les prochaines décennies", a lancé le Ministre à l'adresse des investisseurs, faisant remarquer que l'Afrique réalise l'un des taux de croissance le plus élevé au Monde.

La BERD est une institution financière internationale, détenue par 64 pays, l'Union européenne et la BEI. Depuis sa création en 1991, la BERD est devenue le principal investisseur dans sa région d'opérations, qui s'étend de l'Europe centrale et de l'Ouest des Balkans à l'Asie centrale. en 2011, la Banque a élargi ses opérations à la région située au Sud et à l'Est du bassin méditerranéen (région SEMED).

La BERD, qui avait décidé d'investir 2,5 milliards d'euros par an au Maroc, en Tunisie, en Egypte et en Jordanie, a ouvert en février 2012 une première antenne à Casablanca. La BERD mène des discussions avec les responsables marocains sur les possibilités de financements offertes par la banque et dans les domaines de son intervention dans les projets de développement en relation avec les petites et moyennes entreprises, l'agro-industrie, le secteur de l'énergie, le secteur financier et les infrastructures et services municipaux.