Détail de l'actualité

Réponse de M. Fouzi LEKJAA aux questions orales à la Chambre des conseillers sur les mesures prises pour renforcer le contrôle douanier sur les envois liés aux transactions réalisées via des plateformes électroniques : 21/06/2022

Réponse de M. Fouzi LEKJAA aux questions orales à la Chambre des conseillers sur les mesures prises pour renforcer le contrôle douanier sur les envois liés aux transactions réalisées via des plateformes électroniques

Le Ministre délégué chargé du Budget, M. Fouzi LEKJAA a répondu, mardi 21 juin 2022, à des questions orales à la Chambre des conseillers sur les mesures prises pour renforcer le contrôle douanier sur les envois liés aux transactions réalisées via des plateformes électroniques.

"Il s'est avéré que les destinataires de plus de 4 millions d'envois d'une valeur de 2 milliards de dirhams, expédiés via les plateformes électroniques, n’acquittent pas les droits de douane dus, tandis que les importateurs à travers les conteneurs sont soumis à des droits de douane de 68%", a précisé M. LEKJAA qui répondait aux questions relatives au décret n° 2.22.438 qui a pour but protéger le commerce et l'industrie locaux qui emploient des millions de familles, il a également assuré que les échanges des familles et des Marocains résidant à l’étranger ne seront soumis à aucun droit de douane.

Ce texte vise à renforcer le contrôle douanier des envois liés aux transactions réalisées via des plateformes électroniques, à travers la modification des dispositions de l'article 190 (e/2°) du décret n° 2.77.862, dans le but d'exclure explicitement ces transactions de l'exonération des droits de douane à l'importation, quelle que soit la valeur de ces envois.