Détail de l'actualité

La DEPP participe au Webinaire sur la relance du secteur des EEP face à la pandémie du COVI-19 et la contribution de l’Expert-comptable : 19/06/2020

La DEPP participe au Webinaire sur la relance du secteur des EEP face à la pandémie du COVI-19 et la contribution de l’Expert-comptable

M. Abderrahmane SEMMAR, Directeur des Entreprises Publiques et de la Privatisation a participé, le 19 juin 2020, à l’animation du Webinaire organisé par l’Ordre des Experts Comptables (OEC) sur le thème de « la relance du secteur des EEP face à la pandémie du COVI-19 et la contribution de l’Expert-comptable ».

Ce Webinaire, modéré par M. Abdelaziz TALBI, Président de la commission « Relations institutionnelles et partenariats de l'OEC », a connu la participation de M. Mohamed Rabie KHLIE, Directeur de l'Office National des Chemins de Fer.

Les thématiques abordées se sont focalisées essentiellement sur la gestion du secteur des EEP pendant la pandémie, les mesures pour redémarrer les activités et retrouver le rythme de croisière, les défis à relever pour l'après Covid-19, les stratégies et actions pour s'adapter au nouvel environnement, ainsi que le rôle de l'expert-comptable pour accompagner et réussir la transformation.

Au cours de son intervention, M. SEMMAR a mis l'accent sur le plan d'action mis en œuvre par le MEFRA pour l'accompagnement des EEP en matière de gestion budgétaire, de commande publique, de contrôle et de gouvernance, la mobilisation de leviers financiers de garantie et d'investissement, l'assouplissement du fonctionnement des organes délibérants des sociétés anonymes, la veille rapprochée pour la réduction des délais de paiement des EEP, ainsi que les actions de réformes du secteur des EEP.

Pour sa part, M. KHLIE a focalisé son intervention sur les enjeux et principes du nouveau business model cible de l'ONCF pour accompagner le développement du secteur ferroviaire et qui a fait l'objet d'un protocole d'accord signé en juillet 2019 avec l'Etat. Il a également présenté les impacts de la pandémie du COVID 19 sur l'activité de l'Office et qui ont accéléré l'adoption d'un plan prioritaire d'urgence et l'actualisation de la situation financière de l'Office qui, malgré cette crise a montré une capacité de résilience et des perspectives qui demeurent ambitieuses grâce au cadre définit dans le protocole d'accord passé avec l'Etat.

Pour M. TALBI, et face à cette crise inédite, le Maroc devrait mettre en marche 3 moteurs pour une croissance saine, solide et durable : le maintien de l'investissement public à un niveau élevé, l'émergence de l'économie numérique et la promotion des exportations. Il a également mis en exergue le rôle à jouer par l'expert-comptable en tant que conseiller, accompagnateur et partenaire de l'entreprise et des pouvoirs publics qui peut contribuer à la réussite de la transformation économique et sociale post-crise.

Les débats qui ont suivi ces différentes interventions ont porté essentiellement sur les plans de redémarrage et de relance de certains EEP, les plans stratégiques de substitution pour contenir la relocalisation, la préférence nationale en faveur des PME/PMI, les contrats d'assistance aux experts comptables, les mécanismes de promotion des PPP et les mécanismes de réduction des délais de paiement des EEP. 

IMG_6871.PNG  IMG_6865.PNG 

IMG_6867.PNG IMG_6892.PNG