Détail de l'actualité

Clôture à Marrakech de la COM 2019 : 26/03/2019

Clôture à Marrakech de la COM 2019

Les travaux des sessions ministérielles de la 52ème Conférence des ministres africains des Finances, de la planification et du développement économique (COM2019) de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), se sont clôturés, mardi 26 mars 2019 à Marrakech.

Organisée du 20 au 26 mars sous le thème "la politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l'ère du numérique : Une stratégie pour l'Afrique", la COM2019 a constitué une occasion pour les ministres et les experts africains d'examiner différents sujets, notamment l'amélioration de la gestion budgétaire, en particulier la collecte des recettes, l'adaptation avec la digitalisation, l'usage des nouvelles technologies et les politiques fiscales nécessaires à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) dans le cadre du programme de développement durable à l’horizon 2030 et du programme de développement de l’Afrique, l’Agenda 2063, outre le rôle du secteur privé à l’ère numérique.

Intervenant à la clôture de cette manifestation, le Ministre de l'Économie et des Finances, M. Mohamed Benchaâboun, s'est félicité du travail fourni par le comité des experts durant les trois premiers jours de la COM2019, soulignant que les échanges ont été caractérisés par l'intensité et la diversité, ce qui a permis de formuler une riche déclaration ministérielle. "Le Maroc est disposé à collaborer avec la CEA et l'ensemble des pays participants et à partager et échanger les expériences sur les domaines de coopération et de développement d'intérêt commun", a-t-il fait savoir.

Pour sa part, la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, qui a salué la qualité des interventions et des échanges lors de cette conférence, a mis l'accent sur le rôle crucial de l'action commune pour assurer une évolution rapide à même d'atteindre les résultats escomptés de manière plus significative.

Au centre de toutes ces discussions, a-t-elle poursuivi, "nous avions soulevé la question de comment l'Etat pourrait tirer profit de l'ère numérique au rythme souhaité", appelant à promouvoir la créativité et l'innovation de la jeunesse africaine pour créer de la valeur ajoutée en Afrique.

Cette deuxième et dernière journée des sessions ministérielles de la COM2019, à l'issue de laquelle un point de presse a été tenu par le Secrétaire Général du Ministère de l'Economie et des Finances, Président du Bureau du Comité d'Experts de la Conférence, M. Zouhair Chorfi, et la Secrétaire Exécutive Adjointe de la CEA, Giovanie Biha, a été marquée par l'examen des recommandations et l'adoption des résolutions et de la déclaration ministérielle dans laquelle les ministres ont rédigé leurs remarques, constations, recommandations et engagements.