Détail de l'actualité

Participation au side-event portant sur « Fintechs, identification numérique et inclusion financière au service de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons » : 24/03/2019

Participation au side-event portant sur « Fintechs, identification numérique et inclusion financière au service de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons »

Dans le cadre des travaux de la 52éme session de la conférence des Ministres des finances, de la planification et du développement économique de la CEA qui se déroule à Marrakech du 20 au 26 mars 2019, un représentant de la direction du Trésor a pris part en tant que paneliste au side-event parallèle portant sur les « Fintechs, identification numérique et inclusion financière au service de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 : L’Afrique que nous voulons ».

Ont pris part à cet événement Mme Vera Lum Songwe, Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, M. Oliver Chinganya, Directeur du centre africain des statistiques et chargé de la division technologie, climat et ressources naturelles à la CEA, Mme Lilia Naas hachem, Directeur regional de l’Afrique du Nord à la CEA, M. Segum Aina, Président de l’Africain Fintech Network, ainsi que des représentants du secteur privé du Nigeria et de l’Afrique du Sud.

Dans le contexte où environ 60 % de la population africaine remplissant les conditions requises pour avoir accès aux services financiers n’est pas bancarisée, ce panel avait notamment pour objectif de discuter du rôle des sociétés de technologie financière et des systèmes d’identification numérique dans l’amélioration de l’accès aux produits financiers et de facto le renforcement de l’inclusion financière. Il a été aussi l’occasion de mettre le focus sur le rôle de la technologie financière et de l’accès aux produits financiers dans l’atteinte des objectifs du développement durable des nations unies et de l’agenda Afrique 2063.

L’expérience marocaine a été mise en relief lors de ce panel en lien notamment aux efforts des acteurs public et privé pour accélérer l’inclusion financière et son rôle en tant que levier de développement économique et social. Aussi, il a été rappelé les initiatives lancées ces dernières années pour soutenir l’écosystème de start-ups susceptibles d’accélérer les Fintechs pour favoriser l’émergence de nouveaux modèles plus à même de répondre aux besoins des différentes catégories de la population et des entreprises.

​Enfin, cet événement a été l’occasion de lancer, sous la présidence de Mme Vera Lum Songwe, Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, de la nouvelle initiative portant sur la création du premier réseau Africain de Fintech.