Détail de l'actualité

Monsieur Mohamed BENCHAABOUN préside les travaux de la 19ème Conférence annuelle de l’Organisation Arabe pour le Développement Administratif : 17/10/2019

 Monsieur Mohamed BENCHAABOUN préside les travaux de la 19ème Conférence annuelle de l’Organisation Arabe pour le Développement Administratif

Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme Administrative a présidé, jeudi 17 octobre 2019 à Marrakech, la séance d’ouverture des travaux de la 19ème Conférence annuelle de l’Organisation Arabe pour le Développement Administratif (OADA) qui est marquée par la participation d’un parterre de hauts responsables, d’experts et de spécialistes en provenance de 14 pays arabes.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette 19ème Conférence annuelle est initiée par l’OADA en coopération avec le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, sous le thème "les prérequis de l'instauration des infrastructures intelligentes dans les pays arabes pour la réalisation des Objectifs de Développement durable (ODD) à l’horizon 2030".

Dans son discours, le Ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration a affirmé que conscient du rôle du progrès technologique et informatique et de l'importance de l'intelligence numérique dans la réalisation du développement durable, le Maroc en a fait une orientation structurelle placée au cœur de toutes les réformes politiques, institutionnelles, juridiques, sociales, économiques et environnementales.

Il a été dans ce cadre, précisé que le Royaume s'est engagé, dans ce sens, dans une dynamique visant la création des "villes intelligentes", expliquant que ce sont des villes durables, innovantes et compétitives, capables de réaliser les aspirations des citoyens et du monde des affaires et de répondre aux exigences de planification urbaine. Ainsi, il a été souligné que parmi les projets qui s'inscrivent dans ce cadre, il y a lieu de citer le projet "e-Madina" visant à doter la ville de Casablanca de l’une des plateformes interactives intelligentes qui offre une panoplie de services administratifs ayant trait aux affaires et à l'investissement, ainsi que le projet "Cité Mohammed VI Tanger-Tech" qui vise à intégrer, de manière harmonieuse, les zones industrielles, commerciales et résidentielles, les services publics et de loisirs, tout en la dotant des technologies de pointe adaptées aux exigences de la vie moderne.

​ Dans le même contexte, a-t-il signalé, le plan d’action national en matière de gouvernement ouvert pour la période 2018-2020, comprend plusieurs engagements se rapportant au droit d'accès à l’information, à la transparence budgétaire, à la participation citoyenne, à l'intégrité et à la lutte contre la corruption, à la communication et à la sensibilisation en la matière.

Le Royaume a aussi lancé la stratégie "Maroc Digital 2020" qui vise à positionner le pays en tant que hub régional dans le domaine des technologies de l'information et de la communication, à améliorer la productivité des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et à renforcer l'industrie des technologies de l'information. Et de noter qu'il a été procédé, en outre, à l'adoption de "la transformation digitale" en tant que prélude essentiel pour la réforme de l'administration.

Par ailleurs, et relevant que la technologie numérique offre d'énormes potentialités qui doivent exploitées en vue de tirer vers le haut le rendement du service public pour être à la hauteur des aspirations et attentes du citoyen arabe, Monsieur le Ministre a précisé que tous sont appelés à réunir les conditions nécessaires pour mieux exploiter ces possibilités offertes, à travers notamment l'engagement et la volonté, la fédération des efforts, la convergence et la complémentarité. Rappelant que les pays arabes, comme le reste des Etats du monde, se sont engagés à mettre en œuvre l'Agenda des ODD, approuvé lors du Sommet des Nations Unies sur le développement durable en 2015 à New York, pour l'adoption du Plan de développement durable à l'horizon 2030, M. le Ministre a soutenu que le Maroc s'est engagé dans cette voie sous la conduite clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, en érigeant le développement durable en tant que projet sociétal, à travers le renforcement de son modèle de développement qui prend en compte trois piliers, à savoir la croissance économique, l'intégration sociale et la protection de l'environnement.