Détail de l'actualité

Rencontre de Monsieur le Ministre avec le nouveau bureau de l'AMIF : 15/04/2019

Rencontre de Monsieur le Ministre avec le nouveau bureau de l

​A l’occasion de l’élection des nouvelles instances dirigeantes de l’Association des membres de l’Inspection Générale des Finances (AMIF), le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, a reçu le lundi 15 avril 2019, le Président, Monsieur Fouzi LEKJAA ainsi que les autres membres du bureau de l’Association.

Au cours de cette réunion, à laquelle a pris part, Monsieur Abdelali EL BERRIA, Inspecteur Général des Finances , Monsieur le Ministre, a présenté à Monsieur Fouzi LEKJAA et aux autres membres du bureau ses félicitations et ses meilleurs vœux de réussite dans l'accomplissement des missions de l’Association pour renforcer le rôle du corps des inspecteurs des finances, dans la protection des intérêts financiers de l’Etat et l’amélioration de la gouvernance financière.

Monsieur le Ministre, a par ailleurs, apprécié les travaux des deux colloques organisés par l’AMIF en 2016 et 2018, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste sur le modèle de développement et s’est réjoui de la qualité des débats et des conclusions issues de ces évènements.

A cet égard, il a invité l’AMIF à poursuivre ses efforts pour initier de telles réflexions autour des problématiques de portée nationale.

Au cours de cette rencontre, Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances a souligné la nécessité d’adapter la programmation des interventions de l’Inspection Générale des Finances (IGF) en privilégiant les missions à forts enjeux financiers, de maximiser leur impact par un suivi rigoureux de la mise en œuvre de leurs recommandations. Il a également insisté sur le renforcement de l’implication de l’IGF dans des chantiers de réformes initiés par les pouvoirs publics.

S’agissant du capital humain, Monsieur le Ministre a rappelé que l’IGF doit continuer à jouer le rôle de vivier pour doter le Ministère et les administrations publiques par des compétences de haut niveau.

A cet égard, il a suggéré la mise en place d’un comité pédagogique pour garantir les conditions d’une formation d’excellence des inspecteurs des finances.​