Détail de l'actualité

Clôture de la 44ème réunion annuelle du groupe de la Banque Islamique de Développement : 06/04/2019

Clôture de la 44ème réunion annuelle du groupe de la Banque Islamique de Développement

Les travaux de la 44ème réunion annuelle de la Banque islamique de développement (BID), tenus sous le thème "la transformation dans un monde en mouvement : un cheminement vers les Objectifs Durables de Développement", ont pris fin, samedi 6 Avril 2019, à Marrakech.

Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette réunion annuelle, qui a été présidée par le ministre de l'Économie et des finances,  M.Mohamed Benchaâboun en sa qualité de Président du conseil des gouverneurs de la BID, a été une occasion pour les représentants des États membres de débattre des différents sujets en lien avec la thématique et des quatre piliers essentiels du plan quinquennal de la banque, à savoir "les partenariats public-privé", "la science, la technologie et l'innovation", "la chaîne de valeur mondiale" et "la finance islamique".

Dans une allocution lue en son nom par le secrétaire générale du ministère de l'Économie et des finances, M. Zouhair Chorfi, à la clôture de cette réunion, M.Bechaâboun s'est félicité du grand succès qu'a connu cette réunion, ainsi que de la qualité des sujets abordés pour assurer le développement des États membres de la banque.

Il a, parallèlement, souligné que la signature de l'accord-cadre sur la stratégie de partenariat Maroc-BID (2019-2022) institue une nouvelle phase de coopération entre les deux parties et constitue un saut qualitatif en vue de hisser les liens entre le Royaume et la banque au niveau souhaité.
A cet égard, le ministre a mis l'accent sur l'importance de cette stratégie de partenariat comme cadre visant à consolider l'étroite coopération Maroc-BID en matière du nouveau modèle axé sur le développement des chaînes de valeur dans les secteurs économiques dans lesquels le Royaume se distingue par des avantages compétitifs et qui sont prioritaires dans les programmes du gouvernement.

Il a, par ailleurs, noté que la signature du mémorandum d'entente avec la BID sur le plan d'action d'étape 2019 est une traduction effective de la stratégie de partenariat, précisant qu'une enveloppe d'environ 206 millions de dollars a été dédiée à ce plan pour financer des projets dans des domaines vitaux et prioritaires pour le gouvernement.

De son côté, le président de la BID, M. Bandar Hajjar, a souligné que le message royal adressé aux participants à cette réunion est d'une grande importance puisqu'il soutient les nouvelles orientations de la Banque et appelle à une action collective en vue de consolider la solidarité entre les États membres. "Nous saisissons cette occasion pour présenter au nom de la BID notre gratitude et nos remerciements les plus vifs à SM le Roi Mohammed VI, pour son Haut patronage de cette réunion", a-t-il dit.

En outre, M. Hajjar a qualifié d'historique la relation entre le Maroc et la BID, ajoutant que les financements alloués par la banque au Maroc ont avoisiné les 7 milliards de dollars.

Le premier partenariat, a-t-il soutenu, a couvert la période allant de 2013 à 2016 pour un montant total de 2,7 milliards de dollars, alors que la nouvelle convention porte sur la stratégie de partenariat 2019-2022 et est en ligne avec le nouveau modèle de la BID.

Et d'ajouter que les principales recommandations à l'issue de cette réunion s'articulent autour de l'approbation par le conseil des gouverneurs du nouveau modèle de la BID reposant sur les chaînes de valeur, les sciences, la technologie et l'innovation, les partenariats et le renforcement du financement islamique au niveau des projets de la banque avec ses États membres.