Détail de l'actualité

M. BENCHAABOUN participe à la rencontre sur le thème "la réduction des délais de paiement, une responsabilité collective" : 20/02/2019

M. BENCHAABOUN participe à la rencontre sur le thème "la réduction des délais de paiement, une responsabilité collective"

M. Mohamed BENCHAABOUN, Ministre de l’Economie et des Finances, a mis en relief, lors d'une rencontre organisée par la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) en partenariat avec le Ministère de l'Intérieur et le Ministère de l’Economie et des Finances sur le thème "la réduction des délais de paiement, une responsabilité collective", les efforts déployés par les différents intervenants pour résoudre la problématique des délais de paiement qui "porte préjudice à une saine gestion publique, à l'entreprise et à la vitalité de l'économie nationale".

Au lendemain des Hautes orientations royales, "une véritable dynamique a été enclenchée autour de cette question" en vue de sensibiliser les différentes parties prenantes et mobiliser l'ensemble des acteurs à entreprendre des actions concrètes et des mesures pratiques à même de dépasser cette situation, a affirmé M. BENCHAABOUN.

Parmi les initiatives prises dans ce sens, M. le Ministre a cité la réforme des délais de paiement, la mise en place de comités régionaux en charge du suivi des délais de paiement et la mise en ligne en octobre 2018 de la plateforme électronique "Ajal" dédiée à la réception et au traitement des réclamations des fournisseurs concernant les délais de paiement.

La mise en place d'un accompagnement spécifique des établissements et des entreprises publics pour la réforme de leurs systèmes d'information et de leurs dispositifs de gestion et de gouvernance, l'instauration d'un dispositif de suivi trimestriel et des mécanismes d’accompagnement ciblé de certains organismes en vue d'assainir leurs dettes échues sont autant de mesures prises pour redresser la situation des délais des paiement, a-t-il ajouté. M. le Ministre a également évoqué l'accélération des déblocages des dotations budgétaires et des actions d’apurement du crédit du TVA, notant que cette mesure a permis de ramener le crédit TVA de 40 milliards de dirhams en 2017 à moins de 10 milliards de dirhams en 2018.

Ces actions ont également eu pour résultats une baisse considérable des délais de paiement : 19 jours pour ce qui concerne l’État (de 58 jours en 2017 à 39 jours en 2018), 14 jours pour ce qui concerne les collectivités locales (58 à 44 jours), 14 jours pour ce qui est des établissements et entreprises publics (78 jours à 64 jours), s'est-il félicité.

En vue de pérenniser cette dynamique, a-t-il ajouté, le Ministère de l’Economie et des Finances s'inscrit dans une démarche de consolidation des mesures déjà entreprises par le lancement et la finalisation de nouvelles actions en lien, notamment avec la structuration des budgets des établissements et des entreprises publics, l’informatisation des paieries, le lancement de la réflexion pour la mise en place d'une dématérialisation totale du processus de passation des marchés et de règlement des fournisseurs.

​ La mise en place, début mai 2019, d'un dispositif de dépôt électronique des factures fait également partie des mesures qui contribueront assurément à régler la question des délais de paiement, a-t-il souligné.