Détail de l'actualité

Participation de M. BOUSSAID dans les travaux de la 51ème session de la conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la commission économique pour l’Afrique des Nations-Unies : 14/05/2018

Participation de M. BOUSSAID dans les travaux de la 51ème session de la conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la commission économique pour l’Afrique des Nations-Unies

M. Mohammed BOUSSAID, Ministre de l'Economie et des Finances a participé à Addis-Abeba, le lundi 14 mai 2018 à la 51ème session de la conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la commission économique pour l’Afrique des Nations-Unies, tenue sous le thème "La zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC): créer une marge d’action budgétaire en faveur de l’emploi et de la diversification économique".

M. BOUSSAID a également intervenu, aux côtés d'éminentes personnalités gouvernementales et académiques africaines, à une table ronde sur le thème de : «La ZLEC : l’espace budgétaire et la viabilité financière de l’Afrique. »

Il a, à cette occasion, salué la signature en mars dernier de l'accord instituant la Zone de libre-échange continentale africaine qui constitue un pas important sur la voie de l'intégration du continent, de l'intensification des échanges commerciaux au niveau régional et d'accélération de la transformation structurelle de l'Afrique à travers la mise en place d'une base industrielle forte et diversifiée.

Intervenant lors de de cette rencontre, M. BOUSSAID a souligné, l’engagement fort et agissant du Maroc en faveur du renforcement de l’intégration africaine suivant la vision de la coopération Sud-Sud prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et qui est fondée sur le renforcement et la mise en œuvre d'initiatives structurantes pour relever les défis du développement global et durable en Afrique.

Il a présenté les grandes lignes de l’expérience marocaine dans le domaine de la mobilisation des ressources locales, du renforcement des finances publiques pour le soutien de la diversification économique du tissu productif du Royaume et de la réalisation d’une croissance économique forte, inclusive et durable. Il a également assuré que la mise en œuvre de la ZLEC et son accompagnement à travers des politiques publiques adéquates, permettra de créer d'importantes opportunités pour accélérer la transformation structurelle de l'ensemble des pays africains.

Boussaid

M. BOUSSAID a ainsi mis l’accent sur les efforts déployés par les autorités publiques pour garantir une gestion optimale des équilibres macro-économiques et élargir les marges budgétaires à travers l’élaboration d’un nouveau cadre pour l’élaboration et l’exécution du budget et la modernisation de l’administration fiscale, en plus de la rationalisation des investissements publics et l’amélioration de leur efficacité et l’encouragement des partenariats entre les secteurs publics et privés dans le financement des projets de l’infrastructure.

M. BOUSSAID a affirmé que le Maroc est prêt à accueillir la prochaine session de la conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la commission économique pour l’Afrique des Nations-Unies en 2019.

Pour rappel, M. BOUSSAID a présidé une forte délégation à cette conférence, composée notamment de Mme Fatima Sida, 2ème vice-présidente du conseil régional de Laâyoune-Sakia-El Hamra, M. Najem Bekkar, membre du conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, l'ambassadeur Mohamed Arouchi, Représentant permanent du Maroc auprès de l'Union africaine, outre des représentants des ministères des Affaires étrangères et de la coopération internationale, de l'Economie et des finances, et de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, ainsi que du Haut Commissariat au plan, de Bank Al Maghrib, et de la mission permanente du Maroc auprès de l'UA.