Détail de l'actualité

Le Centre d’Excellence de la Budgétisation Sensible au Genre organise un séminaire au profit des départements ministériels : 08/02/2017

Le Centre d’Excellence de la Budgétisation Sensible au Genre organise un séminaire au profit des départements ministériels

​Le Centre d'Excellence de la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG) relevant du Ministère de l'Economie et des Finances, a organisé le Mercredi 08 février 2016 à Rabat, un séminaire relatif au retour d'expérience des départements ministériels ayant intégré la sensibilité genre dans leurs budgets au titre de l'année 2017. Ce séminaire répond à l'objectif tracé par le Ministère de l'Economie et des Finances de mettre en œuvre les dispositions réglementaires contenues dans la Loi Organique n°130-13 relative à la loi de finances. Il s'inscrit également dans le cadre de la nouvelle dynamique stratégique que connait le CE-BSG.   ​

Le séminaire a réuni de hauts responsables appartenant à plusieurs départements ministériels. Il a été notamment marqué par la présentation d'expériences vécus en la matière , par le Ministère de la Solidarité, de la Famille et du Développement Social, le Ministère de la Santé, le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime et le Ministère de l'Economie et des Finances. Ces Ministères sont considérés comme étant des départements pilotes en matière d'intégration de la sensibilité genre dans la programmation stratégique et la planification budgétaire.

L'ouverture de ce séminaire a été présidée par le Directeur du Budget et  Président du comité de pilotage du CE-BSG, Monsieur Fouzi LEKJAA, qui a précisé dans son discours, que la Budgétisation Sensible au Genre constitue l'un des instruments renforçant la logique axée sur la performance dans la gestion publique à travers une analyse et une évaluation précises de l'impact du budget sur l'ensemble de la population, tout en tenant compte des besoins différenciés. Il a également noté que l'intégration de la dimension genre n'est plus aujourd'hui un choix, mais plutôt une nécessité qui doit  suivre le rythme accéléré que connait la réforme des finances publiques.

Monsieur LEKJAA a affirmé à cette occasion que l'intégration de cette approche dans le processus de préparation et d'exécution du budget, s'inscrit dans le cadre d'un ensemble de réalisations et de réformes qu'a connu le Maroc durant ces dernières années dans le sens du renforcement des principes d'égalité et d'équité entre les deux sexes. Il n'a pas manqué de souligné que le présent séminaire constitue un jalon supplémentaire dans le processus d'introduction de l'approche genre dans l'élaboration et l'analyse des budgets sectoriels.

Le Directeur du Budget et Président du comité de pilotage du CE-BSG a par ailleurs, attiré l'attention de l'assistance sur l'importance de cette rencontre avec les responsables des départements ministériels ; une rencontre qui est de nature à sensibiliser et à communiquer autour de la nouvelle vision stratégique du Centre de l'Excellence pour la BSG et de ses actions futures. 

Pour sa part, la Représentante de l'ONU Femmes au bureau multi-pays pour le Maghreb, Madame Leila Rhiwi, a noté avec intérêt l'introduction des fondements de l'alignement des budgets sur les stratégies et les programmes sectoriels dans une logique axée sur les résultats. Elle a également salué le progrès qu'apporte la Loi Organique des Finances de par son article 39, qui explicite la nécessité et l'importance de la prise en compte de l'égalité de genre dans l'ensemble de la démarche.  

Madame Rhiwi a expliqué qu'il s'agit là d'une institutionnalisation juridique des efforts engagés par le Gouvernement du Maroc et par le Ministre de l'Economie et des Finances, en particulier, en faveur de la mise en en œuvre des principes de la Budgétisation Sensible au Genre (BSG), et ce depuis 2002.  

La représentante  de l'ONU Femmes estime à cet égard, que la BSG est en parfaite adéquation avec les principes de la nouvelle Loi Organique des Finances, et est considérée comme étant un outil de garantie de l'efficacité et de l'efficience de la dépense publique à travers la redéfinition des priorités et l'utilisation au mieux des ressources disponibles.

CE-BSG

CEBSG

​Par ailleurs, le séminaire a été également l'occasion pour Madame Nadia BENALI, nouvellement nommée à la Directrice Nationale du Centre d'Excellence de la Budgétisation Sensible au Genre, de présenter la nouvelle stratégie du CE-BSG; une stratégie qui se veut multiple, rassemblant plusieurs partenaires et acteurs et s'articulant autour de quatre axes qui sont : l'appui institutionnel et le renforcement des capacités du CE-BSG ; l'encadrement, l'accompagnement et le développement de l'Ingénierie en matière de BSG ; la promotion de la BSG au niveau national et international et la réalisation de l'Equité et de l'Egalité sur la base des évidences scientifiques.

Madame BENALI estime que l'objectif principal assigné à la nouvelle dynamique stratégique que connait le CE-BSG, étant de renfoncer le rayonnement du centre au niveau national et international, de lancer une nouvelle dynamique pour l'institutionnalisation de la dimension genre dans la planification, la budgétisation des politiques publiques tout en ciblant l'ensemble des catégories de la population et en renforçant la déclinaison de la BSG au niveau territorial dans le cadre de la mise en œuvre de la régionalisation avancée.

Il est à souligner que le Centre d'Excellence de la Budgétisation Sensible au Genre  a été lancé dans le cadre de la Conférence Internationale de haut niveau sur la Budgétisation Sensible au Genre qui s'est tenue à Marrakech les 9 et 10 novembre 2012. Ce centre dédié à la création et au partage des connaissances, est l'aboutissement de plus de dix ans d'expérience marocaine en matière de BSG.  Le CE-BSG est aussi un acteur privilégié de la réforme de la LOF puisqu'il vise une meilleure appropriation de la programmation et une planification intégrant la dimension genre dans les programmes et projets des Ministères et institutions en utilisant les indicateurs de performance comme un outil pour le suivi et l'exécution desdits programmes et projets. Il est également considéré comme étant un centre de capitalisation de l'expérience marocaine en matière de BSG à travers le partage de connaissance, l'échange des expériences et des bonnes pratiques et un lieu d'expertise mondialement reconnue.