Détail de l'actualité

La visite royale au Nigeria est qualifiée d’historique par Monsieur BOUSSAID : 05/12/2016

La visite royale au Nigeria est qualifiée d’historique par Monsieur BOUSSAID

Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, a qualifié d’historique la visite effectuée par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI que Dieu L’Assiste au Nigeria; pays à poids politique et économique.

Dans une déclaration donnée à Abuja à la presse, Monsieur BOUSSAID estime que cette visite, première du genre, a montré les possibilités de rapprochement et coopération entre les eux parties dans plusieurs domaines, en précisant qu’elle a été couronnée par la signature de plusieurs accords pour instaurer une coopération sud-sud, fructueuse, forte et solidaire, telle qu’elle est désirée par Sa Majesté le Roi.

Monsieur le Ministre a également précisé que cette visite confirme encore une fois l’attachement du Maroc à ses origines africaines.

Monsieur BOUSSAID a ainsi souligné que dans le cadre des changements vécus par le Monde, il est temps que l’Afrique ait confiance en elle en procédant à la création d’un groupement économique africain à travers une coopération forte et des partenariats fructueux.

Pour Monsieur le Ministre, les domaines de coopération entre le Maroc et le Nigéria sont nombreux en l’occurrence dans les secteurs de l’Agriculture et de l’Eau, rappelant à cet égard, l’importance des accords signés avec la partie nigérienne dans plusieurs secteurs dont l’agriculture, la production des engrais, les énergies renouvelables, les finances, le tourisme et la formation professionnelle.

Sur un autre registre, Monsieur le Ministre a mis en exergue l’importance de l’intérêt commun accordé par les secteurs privés des deux pays pour opérer ensemble dans divers domaines d’investissement, ce qui permettra au Maroc et au Nigéria de s’entendre et de coopérer davantage.

​​ Il est à souligner que le Ministre de l’Economie et des Finances a procédé à Abuja, avec le Ministre Nigérian des Affaires Etrangères, M. Geoffrey Onyeama, à la signature d’un accord sur l’encouragement et la protection réciproques des investissements.