Détail de l'actualité

Le Ministre de l’Economie et des Finances est favorable à l’aide directe au lieu de l’octroi des exonérations fiscales. : 08/09/2016

Le Ministre de l’Economie et des Finances est favorable à l’aide directe au lieu de l’octroi des exonérations fiscales.

Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, a présidé le jeudi 08 septembre 2016 à Rabat, la séance d’ouverture de la conférence organisée par la Section ‘Economie et Finances’ de l’Union Nationale des Ingénieurs Marocains (UNIM) sous le thème: «Dépenses Fiscales: Bilan et Perspectives».

Dans son allocution, Monsieur le Ministre s’est montré favorable à l’encouragement des acteurs et activités économiques via des aides directes au lieu de l’octroi des exonérations fiscales.

UNIM

Il a affirmé à cet effet, que pour réduire les dépenses fiscales évaluées à plus de 32 milliards de dirhams en 2015, l’aide directe aux secteurs économiques devrait se substituer progressivement aux exonérations, à l’exception de celles qui concernent les produits de base.

Dans ce cadre Monsieur BOUSSAID, a évoqué l’exemple du secteur industriel avec la création du Fonds de Développement Industriel et de l’investissement (FDII). Cette action a permis d’accorder des aides directes aux projets d’investissement stratégiques et structurants.

​ Monsieur le Ministre estime nécessaire l’adoption d’une vision claire et d’un cadre global et cohérent qui prend en considération l’impact économique et social des dépenses fiscales, leur évaluation, leur importance stratégique pour le développement et leur sensibilité. Animée par le Secrétaire Général de l’Union Nationale des Ingénieurs Marocains (UNIM), Monsieur El Hassan Eddez, cette conférence a été marquée par les interventions de plusieurs experts, spécialistes et professeurs universitaires ainsi que par un débat riche.