Détail de l'actualité

Le Ministre de l’Economie et des Finances a présidé la rencontre informationnelle sur les préparatifs à l’organisation de la COP22 : 11/04/2016

Le Ministre de l’Economie et des Finances a présidé la rencontre informationnelle sur les préparatifs à l’organisation de la COP22

Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, a présidé en présence du Comité de Pilotage de la COP 22, le Lundi 11 Avril 2016 à Rabat, la rencontre informationnelle avec les partenaires techniques et financiers et les Ambassades des pays amis, sur les préparatifs à l’organisation de la 22ème conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques ‘COP 22’.

Cette rencontre organisée en partenariat avec le Comité de Pilotage de la COP 22 a été programmée à la veille du lancement du processus ​de ratification de l’Accord historique de Paris. Elle a pour objectif de présenter la feuille de route pour l’organisation de cet évènement mondiale et d’examiner les modalités d’accompagnement des partenaires. 
MEF-COP22

Dans son mot d’ouverture, le Ministre de l’Economie et des Finances a rappelé que le Royaume du Maroc a été désigné pour l’organisation à Marrakech du 07 au 18 novembre 2016, de la COP 22, qui aura pour thème «l’atténuation des effets des changements climatiques et l’innovation en matière d’adaptation».
Signalant que la COP de Marrakech sera ‘celle de l’action’, Monsieur le Ministre a expliqué que la COP 22 a pour objectif principal de développer les outils opérationnels pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris, issu de la COP 21, considérée comme étant celle des décisions.

Monsieur le Ministre a ainsi souligné la nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, du Comité de Pilotage de la COP 22 dans le but de réussir l’organisation de cet évènement mondial. Il a en outre, précisé que cette nomination a été suivie par la mise en place des outils de gouvernance financière dédiés: la création d’un SEGMA qui retracera exclusivement la comptabilité de l’opération et l’adoption d’un décret qui arrête les modalités d’exécution des dépenses programmées. La rencontre informationnelle avec les partenaires techniques et financiers et les Ambassades des pays amis, sur les préparatifs à l’organisation de la ‘COP 22‘, a été ainsi l’occasion pour Monsieur le Ministre d’attirer l’attention sur les programmes adoptés en matière de protection de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques, en l’occurrence le plan énergétique. Ce dernier a pour ambition de porter à 42 % la contribution des énergies renouvelables à la production électrique d’ici 2020, et à 52% à l’horizon 2030. Il a à cet égard, cité le projet «Noor» qui sera à terme le plus grand projet solaire du monde et pourra fournir de l’énergie à plus d’un million de foyers, et le plus grand parc éolien d’Afrique à Tarfaya qui va permettre de fournir de l’électricité à 1,5 millions d’habitants.

Monsieur le Ministre a également indiqué que plusieurs programmes et projets dans les secteurs de l’agriculture, de l’eau, des forêts ont été lancés ces dernières années dans une perspective d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

Par ailleurs, le Ministre de l’Economie et des Finances a souligné l’alignement total des partenaires techniques et financiers du Royaume sur la politique gouvernementale en matière de développement durable. Il a également précisé que la désignation du Royaume du Maroc comme pays hôte de la 22ème conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques, traduit la reconnaissance des efforts du Royaume en matière de protection de l’environnement et de développement durable.