Détail de l'actualité

Messieurs Mohammed BOUSSAID et Moulay Hafid ELALAMY ont procédé à la signature de quatre contrats de performance pour le déploiement des écosystèmes dans le secteur du cuir : 11/02/2016

Messieurs Mohammed BOUSSAID et Moulay Hafid ELALAMY ont procédé à la signature de quatre contrats de performance pour le déploiement des écosystèmes dans le secteur du cuir

​Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Moulay Hafid ELALAMY, Ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique et Hamid Ben Rhrido, Président de la Fédération des Industries du cuir (FEDIC), ont procédé le Jeudi  11 février 2016 à Rabat, à la signature de quatre contrats de performanc​e pour accompagner le déploiement de trois écosystèmes lancés dans le secteur du cuir.​

 
Intervenant à cette occasion, Monsieur BOUSSAID a affirmé que le secteur du cuir dispose de plusieurs atouts lui permettant de produire des articles de qualité. Il considère que la balance de paiement ne sera déficitaire cette année grâce à la hausse des exportations notamment celles du secteur du cuir et la baisse de la facture énergétique.

 
Selon un communiqué de presse du Ministère de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, les filières concernées par ces quatre contrats de performance sont la chaussure, la maroquinerie et les vêtements en cuir, ainsi que la tannerie. Les objectifs de croissance qui leurs sont fixés à l’horizon 2020 sont la création de 35.000 nouveaux emplois stables, et la réalisation de 5,5 milliards de dhs de chiffres d’affaires à l’export.



::.. Galerie Photos ..::

 

 
Dans le communiqué de presse, on souligne que l’organisation de ces filières en écosystèmes performants confèrera un nouvel élan de développement au secteur et apportera en particulier des réponses concrètes aux défis et carences auxquelles se heurtent toujours ses acteurs : perte graduelle de compétitivité sur le marché local et les marchés historiques, faible avantage compétitif de l’amont malgré la disponibilité de cuirs et de peaux brutes de bonne qualité, menace des produits de substitution au cuir, prépondérance de l’informel dans le marché domestique, …

 
La même source précise que les écosystèmes opèreront un renforcement de la compétitivité structurelle des entreprises, assureront une meilleure intégration de la chaine de valeur du cuir et favoriseront l’émergence d’acteurs générant une forte valeur ajoutée économique et sociale.​