Détail de l'actualité

Le Maroc abrite pour la première fois, l’Assemblée Générale de l’IAIS : 13/11/2015

Le Maroc abrite pour la première fois, l’Assemblée Générale de l’IAIS

Le Maroc abrite du 09 au 13 Novembre 2015 à Marrakech, les travaux de l'Assemblée Générale de l'Association Internationale des Autorités des Superviseurs des Assurances (IAIS). Environ 200 juridictions représentant 140 pays participent à cette rencontre, organisée pour la première fois en Afrique.

Dans son discours prononcé le jeudi 12 novembre 2015 à Marrakech, par le Directeur des Assurances et de la Prévoyance Sociale, M. Hassan BOUBRIK, à l'occasion de la séance d'ouverture de la conférence annuelle de l'IAIS, Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l'Economie et des Finances, a affirmé que le secteur des assurances au Maroc constitue un levier de développement et un stimulateur de la croissance économique. Il a souligné à cet égard, que le dynamisme que connaît le Royaume sur les plans économique et social offre à ce secteur des opportunités réelles de développement.

" Les performances réalisées par ce secteur en 2014 au niveau du chiffre d'affaires, ont permis au Maroc de continuer à occuper le 2ème rang sur le plan continental derrière l'Afrique du sud, mais avant des pays comme le Nigeria et l'Egypte où les économies sont 4 fois et 2 fois plus larges que celle du Maroc. En terme de pénétration de l'assurance, le Maroc, avec un taux de près de 3,2%, occupe la deuxième place au niveau du monde Arabe et la cinquième au niveau de l'Afrique ", a précisé Monsieur le Ministre.

Monsieur BOUSSAID a par ailleurs, affirmé que l'application d'un programme d'assainissement et de mise à niveau du secteur d'assurance marocain ainsi que la modernisation du cadre juridique dans le but de converger vers les principes de l'IAIS, ont contribué favorablement au renforcement de la situation financière de ce secteur et à l'accélération de son développement.

" Toujours dans le souci de se conformer aux nouveaux principes de l'IAIS, notre pays vient de se doter d'une Autorité indépendante de contrôle, qui sera effective dans les toutes prochaines semaines, et est sur le point de mettre en place un cadre prudentiel intégrant le principe de la solvabilité basée sur les risques ", a ajouté Monsieur le Ministre.

Monsieur BOUSSAID a ainsi noté le rôle fondamental que doivent jouer les régulateurs pour assurer la stabilité des marchés financiers, notamment après la crise financière 2008. Il a à cet égard, précisé que les régulateurs ont été interpellés dans l'objectif de la révision du cadre prudentiel applicable aux acteurs financiers, de la mise en place de nouveaux moyens de supervision et du renforcement de la coordination entre les différents régulateurs.

" C'est dans cet esprit que l'IAIS a mobilisé d'importantes ressources et déployé d'énormes efforts, en coordination avec le Conseil de Stabilité Financière, en vue d'asseoir les conditions d'une meilleure stabilité du système financier. Le rôle des autorités de supervision dans la stabilité financière est ainsi plus que jamais réaffirmé et les règles prudentielles ont été renforcées notamment pour les groupes d'assurance actifs à l'international et les assureurs systémiques ", a souligné Monsieur le Ministre en attirant l'attention sur l'autre mission de la supervision qui est celle de protéger les assurés. Pour Monsieur BOUSSAID, cette mission doit continuer de recueillir l'attention et les ressources nécessaires de la part des différentes autorités de régulation.

Monsieur le Ministre a par ailleurs, invité les autorités de régulation à garder un œil sur le développement des marchés qui fait partie de l'intérêt des assurés et a attiré leur attention sur le fait que l'adoption d'une approche excessivement prudente en vue de garantir la stabilité financière n'est pas nécessairement dans l'intérêt des assurés.

" Elle peut ralentir le développement des marchés et entraîner un surcoût pour le consommateur dû à la rémunération du capital en excès. Elle peut également conduire à des mouvements de concentration freinant ainsi le développement des petites et moyennes institutions, dont l'apport est important, notamment en termes d'innovation ", a expliqué Monsieur le Ministre.

De par ses attributions, l'IAIS est l'organe qui définit les normes et standards applicables au secteur des assurances à l'échelle internationale.

Elle a pour mission d'œuvrer à la stabilité du système financier international, et de renforcer la coopération entre ses membres.​