Détail de l'actualité

Monsieur BOUSSAID a présidé la cérémonie de signature des contrats relatifs à la participation de la BERD au financement du projet « Nador West Med » : 29/10/2015

 Monsieur BOUSSAID a présidé la cérémonie de signature des contrats relatifs à la participation de la BERD   au financement du projet « Nador West Med »

Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l'Economie et des Finances a présidé, le jeudi 29 octobre 2015 au siège de son Département, la cérémonie de signature par Madame Hildegard GACEK, Directrice générale de la Région Sud Est de la Méditerranée (SEMED) à la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), et Monsieur Mohamed Jamal BENJELLOUN, Directeur Général de la Société Nador West Med, du contrat de prêt d’un montant de 200 M€ au titre de la participation de la BERD au financement du projet du Complexe portuaire « Nador West Med ».
 

Lors de cette cérémonie, Monsieur BOUSSAID, s’est félicité de cette opération de financement qui constitue le troisième financement de projets dans le secteur public marocain et le premier cofinancement avec la Banque Africain de Développement.

Monsieur le Ministre a, rappelé que ce projet s’inscrit dans le cadre des axes prioritaires de la Stratégie Pays Maroc élaborée par la BERD pour la période 2015-2018, notamment le développement économique et la compétitivité des régions à travers le financement de projets viables. Monsieur BOUSSAID a par ailleurs, souligné l’importance de ce financement qui contribuera à mettre en œuvre un projet structurant ayant pour objectif le développement d’un hup énergétique et d’une plateforme logistique leader en méditerranée, ainsi que le renforcement du positionnement du Royaume dans les flux du commerce mondial.

Signature de prêt avec BERD

« En effet, ce projet vise, notamment, un meilleur équilibrage du développement régional du pays par la réalisation, dans la région de l’oriental, de grandes infrastructures de transport et la création d’un nouveau pôle économique et industriel, attractif pour les entreprises marocaines et étrangères exportatrices et créatives d’emplois.

Pour sa part, Madame GACEK a affirmé que cette importante transaction est un jalon important dans les relations entre le Royaume du Maroc et la BERD. Elle estime qu’elle est non seulement la transaction la plus importante de la Banque au Maroc, mais qu’elle ouvre aussi à la BERD un nouveau secteur, qui est celui du transport.

« Nous sommes ravis aussi que le projet cadre parfaitement avec un objectif clé de la Stratégie Pays pour le Maroc, la promotion de l’inclusion régionale. Le port servira de catalyseur pour la croissance économique régionale, non seulement en créant de nombreux emplois directs, mais aussi en facilitant le développement des autres activités industrielles dans la zone franche, et en encourageant l’implantation des investissements étrangers, qui renforceront le potentiel de croissance de la région », a expliqué la représentante de la BERD.

Madame GACEK a précisé qu’il s’agit du premier projet de la BERD co-financé avec la Banque Africaine de Développement, partenaire financier historique du Royaume, et avec le FADES.

La Directrice générale de la Région Sud Est de la Méditerranée à la (BERD) a noté également la mobilisation d’un million d’euros de fonds d’assistance technique, qui contribueront à l’exécution du projet, notamment pour les aspects environnementaux.

Pour sa part, le Directeur Général de la Société Nador West Med, , a souligné que ce projet d’infrastructure portuaire rentre dans le cadre de la politique du développement régional, avant de préciser que le Complexe Portuaire sera construit sur un site qui connait annuellement le passage de plus de tiers du commerce mondiale maritime.

M. Mohamed Jamal BENJELLOUN a ajouté que « Nador West Med » permettra d’attirer un certain nombre d’industries manufacturières et activités logistiques, avec des retombées très positives sur la création des emplois, la promotion de l’investissement et l’amélioration de l’accès aux infrastructures de santé et d’éducation et aux autres services de base.