Détail de l'actualité

Participation du Maroc aux assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale : 14/10/2015

Participation du Maroc aux assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale

Une délégation de hauts responsables du Ministère de l’Economie et des Finances s’est rendue au Pérou pour participer aux assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international qui se sont tenues à Lima du 9 au 11 octobre 2015. 

​Ces Assemblées annuelles réunissent les Gouverneurs de la Banque mondiale et du FMI, et sont consacrées aux questions concernant notamment la réduction de la pauvreté, le développement économique, la stabilité du système financier mondial et les financements internationaux. 

​Lors de la réunion plénière d’ouverture de ces assemblées annuelles, Monsieur Jim Kim, Président du Groupe de la Banque Mondiale, a cité le Maroc comme référence en Afrique du Nord et a salué les progrès accomplis par notre pays en matière de réformes visant à accélérer la croissance économique et à améliorer le bien-être des populations les plus pauvres.

Concernant le Comité du développement conjoint du FMI et de la Banque Mondiale, ses travaux ont porté essentiellement sur le soutien du groupe de la Banque mondiale à l'agenda 2030 pour le développement durable. 

Dans son intervention, au nom du Groupe constitué également de l’Afghanistan, l’Algérie, le Ghana, l’Iran, le Pakistan et la Tunisie, le représentant du Maroc s’est félicité des objectifs de la nouvelle stratégie du groupe de la Banque Mondiale qui s’alignent parfaitement avec les objectifs de développement durable tout en soulignant que le grand défi pour la Banque consiste à opérationnaliser ces objectifs.

De même, il a insisté sur l’importance des concours financiers et techniques de la Banque aux pays membres pour améliorer l’efficacité de l’investissement public dans le domaine des infrastructures.

Par ailleurs, le Maroc a appuyé la nouvelle stratégie de la Banque Mondiale pour la région MENA notamment l’initiative visant notamment la mise en place de nouveaux mécanismes de financement pour renforcer la résilience dans les pays de la région MENA et soutenir la reprise et la reconstruction des pays connaissant une instabilité politique et des conflits.

La délégation marocaine a également tenu une réunion bilatérale, en marge de ces assemblées, avec le Groupe de la Banque Mondiale et a participé à plusieurs conférences organisées à cette occasion, notamment celle relative au changement climatique. ​