Détail de l'actualité

Hausse de 32% des engagements de la CCG au titre du financement des TPME au cours du 1er semestre de l’année 2015 : 13/07/2015

Hausse de 32% des engagements de la CCG au titre du financement des TPME au cours du 1er   semestre de l’année 2015

L’intervention de la Caisse Centrale de Garantie (CCG) au cours des six premiers mois de l’année 2015 a permis à 2.265 entreprises d’accéder à un volume de crédits bancaires de près de 4 Milliards de DH, contre environ 3 Milliards de DH enregistrés sur la même période de l’année précédente, soit une hausse de 33% en volume et de 65% en nombre d’opérations. 

Cette dynamique est induite par les performances de l’ensemble des produits de garantie et traduit ainsi l’efficacité et l’efficience de l’intervention de la CCG dans la mobilisation de ressources financières additionnelles en faveur des TPME, ressources destinées à financer leurs besoins aussi bien  d’exploitation, d’export, d’investissement, de transmission que de restructuration financière.

Ainsi, les crédits d’investissements garantis au cours des 6 premiers mois de l’année 2015 ont enregistré une hausse de 26%, atteignant 756 MDH et devant générer des investissements d’une enveloppe globale de 1,8 Milliard de DH et près de 7.400 emplois directs.

Dans cette dynamique, le produit de garantie « Damane Express », dédié à  la garantie  des prêts bancaires en faveur des Très Petites Entreprises (TPE), continue d’enregistrer de nouvelles performances et ce, depuis son lancement en juin 2012. En effet, durant les six premiers mois de cette année, ce sont 1.657 entreprises qui, grâce à Damane Express, ont pu accéder à des crédits bancaires d’un montant global de 425 MDH,  soit une augmentation de 78 % en nombre et 44% en volume.
Ainsi, les engagements de garantie donnés par la CCG en faveur des TPME durant le premier semestre de 2015 ont totalisé 2,1 Milliard de DH, soit une augmentation de 32% par rapport à la même période de 2014.

S’agissant de l’activité de cofinancement par la CCG et les banques des projets d’investissement ou d’opérations de restructuration financière, un volume de 542 MDH de crédits a été consenti par la Caisse durant ce semestre, soit presque 3 fois le niveau enregistré sur la même période en 2014.
Cette performance est portée essentiellement par  la dynamique de l’activité du Fonds de soutien financier aux TPME. A titre de rappel, ce Fonds qui vise à soutenir conjointement avec les banques les entreprises viables mais connaissant des difficultés financières passagères, a été lancé en juin 2014 à l’initiative de BANK AL-MAGHRIB, du GPBM et de la Caisse Centrale de Garantie et ce, dans l’objectif de consolider la résilience des TPME, accessoirement les entreprises de taille intermédiaire (ETI), et renforcer leur capacité à contribuer  à la croissance économique.

Le Fonds de soutien financier a permis la mobilisation de 900 MDH d’argent frais, dont 500 MDH directement sur ses propres ressources; le reliquat de 400 MDH étant injecté par les banques.
Sur l’ensemble des interventions de la CCG au tire des six premiers mois de l’année 2015, aussi bien en garantie qu’en cofinancement,  trois secteurs se démarquent : celui des industries manufacturières arrive en tête (30%), suivi des secteurs du commerce (24 %) et du BTP (20%).