Détail de l'actualité

M. BOUSSAID: « La mobilisation de l'administration et la gestion quotidienne des finances publiques ont contribué à l'amélioration du cadre macroéconomique» : 17/06/2015

M. BOUSSAID: « La mobilisation de l

Monsieur Mohamed BOUSSAID, Ministre de l'Economie et des Finances, a affirmé le lundi 15 juin 2015 à Rabat, que la mobilisation de l'Administration et la gestion quotidienne des Finances publiques ont contribué à l'amélioration du cadre macroéconomique national.

Monsieur le Ministre qui s'exprimait lors d'une séance publi​que de la Chambre des Conseillers consacrée à l'examen du rapport présenté par le premier président de la Cour des Comptes devant les deux chambres du Parlement le 6 mai dernier sur les actions de la Cour au titre de l'année 2013, a souligné que « cette performance est également imputable à l'amélioration de l'action gouvernementale, à l'action continue du ministère, et à l'élaboration d'une politique bien définie en la matière ».

D'autres facteurs ayant favorisé l'amélioration du cadre macroéconomique, ont été avancés par Monsieur BOUSSAID, notamment la mobilisation des différents partenaires gouvernementaux pour réduire les déficits macroéconomiques, ajoutant que la Cour des Comptes a salué les efforts du Gouvernement pour rétablir les équilibres macroéconomiques dans une conjoncture économique difficile à l'échelle régionale et internationale.

D'un autre côté, le Ministre a évoqué les efforts effectués pour réduire les délais de préparation et de présentation au Parlement des lois de règlements. Il a précisé é cet égard que pour la loi des finances de 2005, il a fallu 5 ans pour préparer la loi de règlement. «Ce délai a été réduit à un an et 11 mois pour la loi de règlement pour le budget 2012. La réglementation prévoit de présenter ces lois dans un délai de deux ans», a précisé le Ministre.

Rappelant que le déficit budgétaire et du compte courant de la balance des paiements a atteint des sommets en 2012, s'établissant respectivement à 7% et 9.5% du PIB, "soit un niveau critique", Monsieur le Ministre a souligné que le Gouvernement a pris une panoplie de mesures visant à redresser la situation, qui portent notamment sur le suivi régulier de l'exécution du budget dans le cadre du comité de veille et sur la rationalisation des dépenses. Et d'ajouter que ces efforts se sont poursuivis en 2014 avec la réduction du déficit budgétaire à 4,9 pc. ​