Détail de l'actualité

Le Directeur Général de l’ADII prend part aux travaux de la 2ème réunion du comité douanier conjoint de l’accord d’Agadir : 23/02/2015

Le Directeur Général de l’ADII prend part aux travaux de la 2ème réunion du comité douanier conjoint de l’accord d’Agadir

Dans le cadre des travaux du Comité douanier conjoint de l’Accord d’Agadir, les Directeurs Généraux des Administrations douanières des Etats membres ont tenu une réunion à Amman le  18 février 2015. 

Monsieur Zouhair CHORFI, Directeur Général de l'Administration des Douanes et Impôts Indirects du Royaume du Maroc a participé à ces travaux aux côtés de ses homologues des autres pays membres à savoir la République Arabe d'Egypte, le Royaume Hachémite de Jordanie et la République de Tunisie.  
​  ​

Cette 2ème réunion du Comité conjoint a été marquée par la participation de M. Kunio MIKURIYA, Secrétaire Général de l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD) venu apporter l’appui de cette organisation à l’Unité Technique de l’Accord d’Agadir notamment, par la conclusion d’un mémorandum d’entente entre les deux Parties.  

D’intenses discussions ont été menées entre les participants lors de ces travaux. Elles ont porté sur les moyens d’intensifier la coopération douanière entre les Douanes des quatre pays partenaires au profit d’une meilleure contribution à la concrétisation des objectifs assignés à l’Accord. Dans le même cadre, il a été procédé à la signature d’une convention de coopération administrative mutuelle en matière douanière entre ces pays. Celle‐ci constitue, désormais, un cadre réglementaire pour développer la coopération à travers la mise en place d’un mécanisme de consultation sur les questions douanières sur un plan opérationnel.

Elle constitue, également, une base juridique en matière de lutte coordonnée contre les infractions douanières préjudiciables aux intérêts économiques, commerciaux et sociaux des Etats Membres. La réunion a été aussi une occasion pour l’évaluation de l’exécution du plan d’action mis en place par l’Unité Technique. 

A ce sujet, les Directeurs Généraux ont passé en revue les résultats des travaux du comité des hauts responsables des technologies de l’information, chargé du projet d’interconnexion des systèmes d’information des administrations douanières des pays membres. 

Ce projet a été initié en vue de faciliter l'échange d'informations au profit de l’amélioration et de la simplification des procédures douanières. Ont été également examinées, les conclusions de l’atelier, tenu au Caire au mois de septembre 2014, sur le sujet  de « l’opérateur économique agréé » et le programme d'action pour la reconnaissance mutuelle des contrôles. 

Dans ce contexte, il convient de noter que l’Administration des Douanes du Royaume du Maroc a réalisé des avancées considérables en matière d’agrément des opérateurs économiques (OEA) par la mise en place, en application du cadre SAFE de l’Organisation Mondiale des Douanes, d’un programme combinant facilités douanières et exigences en matière de sécurité et de sûreté. 

Cette réunion a donné lieu à un ensemble de recommandations visant, à travers le renforcement de la coopération douanière, la contribution à la réalisation des objectifs de l’Accord d’Agadir dans le sens de la complémentarité économique régionale et la promotion des exportations et des investissements entre les Etats Membres de l’Accord et avec l'Union européenne.