Détail de l'actualité

Le Projet de Loi de Finances 2015 adopté mardi en deuxième lecture et en séance plénière par la Chambre des Représentants : 24/12/2014

Le Projet de Loi de Finances 2015 adopté mardi en deuxième lecture et en séance plénière par la Chambre des Représentants

La Chambre des Représentants a adopté, le soir du mardi 23 décembre 2014 en séance plénière, à la majorité et en deuxième lecture, le projet de loi de finances 2015, avec 179 voix pour, 75 contre et sans aucune abstention.

Elaboré sur la base d'un baril de pétrole à 103 dollars et un taux de change de 1 dollar pour 8,6 dirhams, le projet de loi de finances 2015 prévoit un taux de croissance de 4,4 pc et un déficit budgétaire de 4,3 pc, un taux de change de 8,6 dirhams/dollar, la réduction du déficit de la balance des paiements à 6,7 pc et la création de 22 mille postes d'emploi.

Les orientations du PLF 2015 découlent des Hautes Orientations Royales contenues dans les derniers discours de Sa Majesté le Roi que Dieu le Glorifie, à l’occasion de la Fête du Trône, de la Révolution du Roi et du Peuple ou encore à l’ouverture de l’année législative, plaidant pour la mobilisation, plus que jamais, e tout un chacun pour la consolidation des acquis.

Pour ce qui est des grands objectifs du Projet de Loi de Finances 2015, elles se présentent comme suit:

  • La relance de l’économie nationale, l’amélioration de la compétitivité, la promotion de l’investissement privé et le soutien à l’entreprise ;

  • L’accélération de l’implémentation de la constitution et les grandes réformes structurelles et la mise en œuvre de la régionalisation ;

  • Le renforcement de la cohésion sociale, la réduction des disparités sociales et spatiales, la poursuite de l’appui aux programmes sociaux et la promotion de l’emplo;

  • La poursuite de l’effort de rétablissement progressif des équilibres macro-économiques. Le PLF 2015 vise notamment à réduire le déficit budgétaire et à augmenter le niveau de l’investissement public.

- Consulter la rubrique dédiée au Projet de Loi de Finances 2015