Détail de l'actualité

La BSG sous le prisme des droits humains : Une perspective majeure pour les Objectifs de Développement Durable post 2015 : 28/11/2014

La BSG sous le prisme des droits humains : Une perspective majeure pour les Objectifs de Développement Durable post 2015

Cette édition du Forum s’est focalisée, entre autre, sur les questions liées à l'égalité des sexes, à la parité et à l’accès des jeunes, des enfants, des migrants et des personnes en situation de handicap à leurs droits.  

C’est dans ce sens que le Centre d’Excellence de la Budgétisation Sensible au Genre (BSG), relevant du Ministère de l’Economie et des Finances au Maroc, a été sollicité pour organiser, la matinée du 29 novembre 2014, un atelier de haut niveau traitant la thématique «La Budgétisation Sensible au Genre sous le prisme des droits humains : une perspective majeure pour les Objectifs de Développement Durable post 2015».

Cet évènement, qui a marqué le Forum, a été l’occasion idoine pour partager les réalisations et les perspectives de l’expérience marocaine en matière de BSG, consacrée par le message Royale adressé au Forum « A cet égard, Nous nous félicitons que le Forum de Marrakech ait choisi la question de l’égalité et de la parité comme un des thèmes principaux des débats. Nous sommes Convaincus que vos échanges à l’occasion de ce Forum constitueront un apport important au processus international en cours.

Notre pays a fait de cette question un des axes principaux de ses politiques publiques, notamment, en développant la budgétisation sensible au genre, reconnue par les Nations unies comme une démarche pionnière. Nous savons cependant, qu’il nous reste beaucoup à faire …» Extrait du message Royal adressé au FMDH- Séance d’ouverture tenue le 27 novembre 2014-.

Cet atelier a été, également, marqué par la présentation d’une cartographie retraçant l’état des lieux des expériences internationales en la matière (Autriche, Equateur, …). De plus, il a permis de croiser le regard des bailleurs de Fonds et des organismes multilatéraux (la Banque Mondiale et la Banque Européenne d’Investissement) par rapport aux thématiques liées au financement de développement, particulièrement, le financement de l’égalité et ce, en termes de démarches suivies et des voies de progrès à explorer au regard du contexte actuel dominé par la crise mondiale qui a accentué les inégalités, essentiellement, celles de genre.

Dans le même sillage, l’atelier a été enrichi par le traitement des visions portées par de grandes expertes internationales en matière de BSG en relation avec les Objectifs de Développement Durables post 2015, orientés vers plus de soutenabilité, d’équité, d’inclusivité et du respect des droits de l’Homme.

A l’issue de ces discussions, un ensemble de recommandations a été émis en l’occurrence :

  • La pertinence des recommandations de la Déclaration de Marrakech de novembre 2012, relative au lancement du Centre d’Excellence Budgétisation Sensible au Genre au Maroc qui a appelé les décideurs et la communauté internationale, à prendre l’engagement d’améliorer la responsabilisation, les capacités, les données et le suivi en vue de promouvoir l’égalité hommes-femmes à travers :

    • L’appropriation du cadre normatif orienté droit de la personne et ajustement des priorités en fonction;
    • La mise en cohérence des politiques publiques et la prise en charge de leur transversalité au regard de l’indivisibilité des droits ;
    •  Le renforcement de la budgétisation basée sur les performances en institutionnalisant de façon durable la budgétisation axée sur les résultats dans le cadre de missions et de programmes ouverts à une gestion de proximité sensible au genre ;
    •  L’harmonisation des actions des différents intervenants (exécutif, législatif, société civile, partenaires techniques et financiers), adossée à un système de suivi-évaluation prenant en compte des indicateurs sensible au genre pertinents ;
    • La mobilisation et la pérennisation de financements suffisants des programmes de développement dans le cadre d’un modèle de financement basé sur le respect des accords et engagements internationaux relatifs aux droits humains, au travail décent, à l’égalité femmes/hommes, à la durabilité environnementale et aux personnes handicapées ;
    • Le renforcement d’un environnement propice au développement, à la gestion et au partage des connaissances ainsi qu’à l’échange d’expertises et de bonnes pratiques en matière de BSG à mondiale.

  • Le lancement d’un Partenariat Mondial pour la défense et la promotion de la BSG comme vecteur de progrès pour l’effectivité de l’égalité du respect des droits humains.