Détail de l'actualité

M. BOUSSAID Ministre de l’économie et des finances lance un appel pour soutenir le secteur des énergies solaires et du photovoltaïque : 04/11/2014

M. BOUSSAID Ministre de l’économie et des finances lance un appel pour soutenir le secteur des énergies solaires et du photovoltaïque

​Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Mohammed BOUSSAID, a prononcé le Mardi 04 novembre 2014 à Casablanca, un discours à l’occasion de la session d’ouverture du premier salon international marocain sur le photovoltaïque, organisé par le Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.

A cette occasion, Monsieur le Ministre a lancé un appel aux bailleurs de fonds et aux banques commerciales pour soutenir le secteur des énergies solaires et du photovoltaïque par la mise en place de mécanismes de financement adéquats qui prennent en compte la nature financière de ses projets et les spécificités de leur modèle économique innovant.

Monsieur le Ministre a également appelé les opérateurs publics et privés à se mobiliser pour réussir l’émergence d’un véritable « écosystème » autour de cette nouvelle filière industrielle innovante et à forte valeur ajoutée.

Dans ce cadre, Monsieur BOUSSAID a réitéré l’engagement ferme du Gouvernement pour apporter  aux opérateurs économiques l’appui et le soutien nécessaire, au niveau de la réglementation, de la fiscalité, de l’accès au financement, du climat d’affaires, de formation ainsi qu’au  niveau de tous les facteurs clés pour la réussite de cette grande entreprise appelée à devenir, selon Monsieur le Ministre, une ‘success story’ qui peut demain s’exporter dans les pays amis d’Afrique qui montrent déjà un grand intérêt pour l’expérience marocaine.  

Monsieur le Ministre a souligné que les demandes croissantes en énergies solaires et en photovoltaïque au Maroc favorisées récemment par la stratégie de décompensation énergétique initiée par le gouvernement, constituent un grand marché qui offre des perspectives attractives d’investissement. Il a à cet effet expliqué que face à la forte demande énergétique émanant de la dynamique sectorielle  que connait le Maroc ainsi que la pression de l’urbanisation et les besoins croissant du monde rural en relation avec la généralisation de l’électrification, le  Maroc a hissé le développement des énergies renouvelables en priorité sur l’ensemble de son territoire pour porter leur part à 42% de la capacité de production nationale, à l'horizon 2020. Le « Plan Maroc Solaire », à lui seul, devrait couvrir environ 10% de la demande d’électricité.

Monsieur BOUSSAID a ainsi avancé que depuis son lancement en 2009, cette stratégie enregistre des avancées encourageantes. Ainsi à fin 2013, la contribution des sources d’énergie renouvelables a dépassé les 16% de la production électrique globale au lieu du taux de 4% enregistré cinq ans auparavant. « Ces performances sont dues à un fort accompagnement de l’Etat à travers des mesures et incitations visant à encadrer et stimuler les investissements, notamment dans les énergies renouvelables tel le photovoltaïque », a précisé Monsieur le Ministre.