Détail de l'actualité

Le Ministre de l’Economie et des Finances a donné une conférence de presse au sujet du PLF 2015 : 24/10/2014

Le Ministre de l’Economie et des Finances a donné une conférence de presse au sujet du PLF 2015

Monsieur Mohammed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, a donné le Vendredi 24 Octobre 2014 à Rabat, une conférence de presse au sujet du Projet de Loi de Finances 2015, à laquelle ont assisté une soixantaine d’organes de presse marocains et des médias accrédités au Maroc.

Monsieur le Ministre était accompagné de Monsieur le Ministre Délégué chargé du Budget, du Trésorier Général du Royaume, des Directeurs généraux des Impôts et de la Douane et des directeurs relevant du Ministère de l’Economie et des Finances.  

Lors de cette rencontre, Monsieur le Ministre a assuré que le PLF 2015 n'est pas un budget d'austérité, ne contient pas de coupes budgétaires et ne prévoit pas de nouveaux impôts. Concernant ce dernier point, Monsieur BOUSSAID a affirmé que la pression fiscale est passée de 27% en 2008 à 22,3 % en 2013, dans le but de renforcer la comp​étitivité des entreprises marocaines.

Dans son exposé​​, Monsieur le Ministre a noté que le PLF 2015 a été préparé dans un contexte international entouré d'incertitudes, avec une stagnation de la croissance dans la zone euro, principal partenaire économique du Maroc et la poursuite des tensions géopolitiques, notamment dans la région du Moyen Orient, alors qu'au niveau national, l'économie marocaine enregistre des performances importantes et augure des perspectives prometteuses.

Monsieur BOUSSAID a également attiré l’attention de l’assistance sur les priorités du PLF 2015 qui se vise notamment l'amélioration de la compétitivité de l'économie nationale, la promotion de l'investissement privé, le soutien à l'entreprise, l'accélération des grandes réformes structurelles, la mise en œuvre de la régionalisation, la réduction des disparités sociales et spatiales, ainsi que la promotion de l'emploi. Parmi ses priorités figurent également, le renforcement du positionnement du Maroc en tant que locomotive dans les relations Sud-Sud, aussi bien avec les pays de l'Afrique subsaharienne qu'avec les pays arabes, l'activation et une meilleure exploitation des accords de libre-échange liant le Royaume à ses partenaires économiques, ainsi que la diversification des partenariats et le renforcement de l'ouverture sur les puissances économiques émergentes. 

Monsieur le Ministre a également annoncé que le PLF 2015 prévoit l'accélération de la réforme des régimes de retraite, à travers une approche visant la sauvegarde de leur équilibre financier et leur pérennité, ainsi que la préservation des acquis des fonctionnaires.

Concernant la réforme fiscale, Monsieur BOUSSAID a souligné que le PLF 2015 assure sa poursuite via notamment la réforme de la TVA, l'élargissement de l'assiette, le renforcement de l'équité fiscale et la simplification des procédures. Quant à la réforme de la compensation, il a indiqué que le projet prévoit également de poursuivre cette réforme dans le but de préserver les équilibres financiers et de réaliser des économies, afin de les injecter dans l'investissement productif et les services sociaux.