Détail de l'actualité

Le ministre de l'Economie et des Finances et la directrice générale de l'Agence Française de Développement signent une convention de financement de 50 Millions d'euros : 09/09/2014

Le ministre de l

Monsieur Mohamed BOUSSAID, Ministre de l'Economie et des Finances et Madame Anne PAUGAM, Directrice Générale du Groupe de l'Agence Française de Développement ont procédé, en présence de Messieurs Abdeslam SEDDIKI, Ministre de l'Emploi et des Affaires Sociales et de Son Excellence Monsieur Charles FRIES, Ambassadeur de France au Maroc, le Mercredi 10 septembre 2014 au siège du Ministère de l'Economie et des Finances, à la signature de la convention de financement de 50 millions d'euros relative au programme "Appui à la politique marocaine en matière d'emploi et de développement des compétences ".

Intervenant à cette occasion, Monsieur Mohamed BOUSSAID a rappelé que le programme, dont la convention de financement vient d'être signée témoigne de la qualité et de la densité des liens de coopération entre le Royaume du Maroc et l'Agence Française de Développement (AFD), et qu'avec ce soutien, le programme aura des retombées socio-économiques importantes au cours des années à venir et constitue un concours important pour l'atteinte des objectifs arrêtés par le gouvernement. Monsieur le Ministre a également déclaré qu'il a été réjoui encore davantage que cette intervention touche à un secteur aussi vital et pertinent que celui de l'emploi qui constitue une préoccupation nationale majeure. Il a rappelé que la finalité de ce programme est d'appuyer la mise en œuvre de la politique du gouvernement visant à améliorer l'équité et la qualité des prestations dont bénéficient les marocains auprès du Service Public de l'Emploi et leur employabilité grâce à un dispositif de formation professionnelle initiale et continue performant.

Par ailleurs, et après avoir souligné le bilan très positif de la coopération financière avec l'Agence dont les engagements au Maroc ont atteint 1 Milliard d'euros sur la période 2010-2012, Monsieur le Ministre a énuméré les objectifs de cette convention, qui vise notamment à améliorer l'adéquation des compétences produites par les systèmes d'enseignement supérieur et de la formation professionnelle aux besoins du marché du travail, à améliorer l'efficacité des programmes actifs pour l'emploi existants et le renforcement des services d'intermédiation sur le marché de l'emploi ainsi que la qualité du travail via l'accroissement de la productivité du secteur informel et l'élargissement de la couverture sociale et enfin le renforcement du système d'information du marché du travail.

Pour sa part, la Directrice générale de l'AFD s'est réjouie de la contribution de l'Agence à la réalisation d'une grande priorité du Gouvernement marocain à savoir l'adéquation entre l'emploi et la formation professionnelle. Madame PAUGAM a précisé que l'intervention de l'AFD vise à soutenir le Royaume du Maroc dans le processus de mise en œuvre des politiques sectorielles qui visent à moderniser le pays et à améliorer le niveau de vie des citoyens. Elle a également souligné l'intérêt porté par l'Agence Française de Développement au secteur privé et son rôle dans la création de l'emploi.

Le Ministre de l'Emploi et des Affaires Sociales, Monsieur Abdeslam SEDDIKI, pour sa part, a affirmé que la convention de financement, objet de la signature, est un support financier qui vient à un moment où le Ministère de l'Emploi et des Affaires Sociales a mis en place son Plan Stratégique pour la période 2014-2016 et qui a pour objectif notamment le développement de l'emploi productif et décent et le renforcement des droits fondamentaux au travail.

Il est à préciser que ce nouvel appui financier de 50 millions d'euros permet d'élargir le champ d'intervention de l'AFD à la problématique d'intermédiation sur le marché du travail portée par le Ministère de l'Emploi et des Affaires Sociales (MEAS) tout en poursuivant le soutien au Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP). En complément, l'AFD finance sur subvention (500.000 euros) le déploiement d'une assistance technique qui viendra renforcer les moyens mis en œuvre par le MEAS et le MENFP sur l'employabilité, l'insertion professionnelle des lauréats de la formation professionnelle, l'élargissement du public bénéficiaire des services publics d'intermédiation sur le marché du travail et l'efficience des mesures de politique active pour l'emploi.