Détail de l'actualité

M. Mohamed BOUSSAID rend hommage à la BADEA pour les efforts déployés en faveur du développement en Afrique : 11/06/2014

M. Mohamed BOUSSAID rend hommage à la BADEA pour les efforts déployés en faveur du développement en Afrique

Monsieur Mohamed BOUSSAID, Ministre de l’Economie et des Finances, a prononcé, le mercredi 11 juin 2014 à Casablanca, un discours lors de l’ouverture de la 2ème réunion du Conseil d’Administration (CA) de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) qui se tient du 11 au 13 juin courant au Maroc.

A cette occasion, Monsieur BOUSSAID a salué l’initiative prise par le Président du CA de la BADEA Yousif Bin Ibrahim Al Bassam, de choisir le Royaume du Maroc pour abriter une des réunions du Conseil d’Administration de la Banque pour l’année 2014. Il a également souligné l’effort continu déployé par la BADEA pour améliorer son intervention et augmenter son efficacité au service du développement en Afrique aussi bien à travers son rôle financier qu’à travers le renforcement de l’investissement dans les pays africains non arabes et ce, via l’affectation de plus de 4.3 milliards de dollars pour la période 1975-2013 pour le financement de ses projets de développement.

Monsieur le Ministre a rendu hommage au rôle accompli par la Banque pour réduire l’endettement des pays africains pauvres surendettés ainsi qu’à son appui continu qui bénéficie au peuple palestinien en allouant 10% de son revenu net annuel aux fonds ‘Al Aksaa’ et ‘Al Quods’.

« L'augmentation à 1,6 milliard de dollars du volume des engagements de la banque arabe pour le développement économique en Afrique durant les cinq prochaines années au profit du continent, devra accompagner les efforts de développement des pays africains et consolider la solidarité arabo-africaine », a affirmé Monsieur BOUSSAID en précisant que: « Cette mesure s'inscrit dans le cadre du 7ème plan quinquennal (2015-2019) de la BADEA et améliore ainsi de 60 % les engagements de la banque par rapport au plan 2010-2014».

Monsieur le Ministre a expliqué que ce plan accorde un intérêt particulier à la promotion du secteur privé en Afrique à travers l'octroi de prêts directs et des facilités de crédit pour financer ses projets, soutenir le partenariat public-privé, financer les projets arabo-africains communs et élargir les opérations de financement des exportations arabes vers ces pays.

« Ce plan est d'une grande importance compte tenu de l'ampleur des défis auxquels est confronté le continent liés au développement, à l'endettement et à la rareté des ressources nécessaires pour financer les secteurs sociaux et productifs, les infrastructures et le soutien des capacités institutionnelles», a-t-il relevé.

M. BOUSSAID a, en outre, mis en exergue l'importance qu'accorde le Royaume aux relations de coopération avec les pays africains, raffermie par les visites de SM le Roi Mohammed VI dans ces pays dont la dernière date du 18 février au 8 mars 2014, et qui ont été l'occasion de la signature de plusieurs accords à même de renforcer les liens de coopération économique, commerciale et promouvoir le secteur privé en particulier dans les secteurs vitaux notamment l'agriculture, la pêche, l'équipement, le tourisme, l'éducation, la santé et l'environnement, mines et les technologies de l'information et de la communication.

Pour sa part, le président du CA de la BADEA Yousif Bin Ibrahim Al Bassam a souligné que l'institution a réussi à mettre en œuvre la totalité de son programme au titre de 2013 avec l'octroi de 22 prêts de 192 millions de dollars à des conditions très favorables pour financer des projets de développement en Afrique et l'allocation de 8 millions de dollars dans le cadre de l'assistance technique pour financer 33 opérations ayant bénéficié à 454 stagiaires.

« La BADEA, en collaboration avec le groupe de la banque islamique de développement, a poursuivi le financement des exportations arabes vers les marchés africains sub-sahariens», a-t-il souligné.

L'ordre du jour de la session du CA prévoit l'examen des rapports sur les activités de la banque durant la période de mars à fin mai 2014. Ces rapports portent sur l’aspect financier et des portefeuilles ainsi que sur les financements des projets et des opérations d'assistance technique dans le continent.