Détail de l'actualité

Participation de M. Driss El Azami El Idrissi aux assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) : 22/05/2014

Participation de M. Driss El Azami El Idrissi aux assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD)

Monsieur Driss El Azami El Idrissi, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie et des finances, Chargé du Budget a participé aux assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) qui se sont tenues à Kigali au Rwanda, les 22 et 23 mai 2014. Le Ministre Délégué, Chargé du Budget a été accompagné d’une délégation composée de hauts responsables de la Direction du Trésor et des finances extérieures et de l’Administrateur de la BAD pour le Maroc. ​​

Lors de la première séance de ces Assemblées, le Conseil des Gouverneurs a procédé à l’examen et l’approbation des rapports et activités de la BAD au cours de l’année 2013 ainsi que des états financiers de l’institution.

Lors de cette séance, le Conseil des gouverneurs a également approuvé la création du fonds «Africa growing together fund » (AGTF) qui prendra la forme d’un fonds fiduciaire à gérer par la BAD, doté de 2 milliards de $ mis à la disposition de la BAD par la Banque populaire de Chine. De même, le Conseil des gouverneurs a approuvé l’affectation d’un montant de 30 millions de $ au profit du Fonds Africa50 approuvé par la BAD en avril 2014.

Lors de cette première séance, le Conseil des gouverneurs a été informé de l’approbation de (i) la création du Fonds Africa50, qui est l’instrument de financement innovant de la BAD pour le financement de projets d'infrastructure commercialement viables en Afrique, et (ii) l’amendement de la politique de crédit de la BAD en vue de permettre aux pays africains à faible revenu solvables de bénéficier des financements supplémentaires à travers un accès aux financements de la BAD.

Dans le cadre des mesures proposées pour permettre le renforcement de la solidité financière de la BAD, le Conseil des gouverneurs a été informé des concertations menées avec d’autres banques multilatérales de développement en vue de réduire l’exposition de la BAD au risque de concentration de son portefeuille et ce, en vue de permettre à la BAD de disposer de plus de marges de manœuvre en matière d’octroi de financements aux pays membres.

La deuxième séance du Conseil des Gouverneurs a été consacrée au dialogue des Gouverneurs sur le thème « Les 50 prochaines années : L’Afrique que nous voulons », en portant le débat sur les sujets relatifs au leadership politique stratégique, à l’intégration régionale, à la création d’emplois et à la réduction des conflits et de la fragilité. Lors de ce dialogue, le Ministre Délégué Chargé du Budget a signalé que le succès de la transformation de l'Afrique et sa croissance forte dans les 50 prochaines années requièrent un leadership disposant d’une vision claire à long terme et des politiques et des stratégies cohérentes, soutenues par des institutions stables et efficaces et un environnement propice aux affaires.

Evoquant l’expérience marocaine, Monsieur Driss El Azami El Idrissi a mis en avant la dynamique de réformes et de progrès menée par Sa Majesté le Roi et a souligné les avancées importantes réalisées par le Maroc sur les plans politique, économique et social. Le Ministre Délégué Chargé du Budget a saisi cette occasion pour rappeler l’importance primordiale accordée par le Maroc au développement de ses relations avec l’Afrique. Il a précisé, dans ce cadre, que ce choix stratégique a pris, sous le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, une dimension particulière et agissante s’inscrivant dans le cadre d’une vision de moyen et long terme donnant un nouvel élan à la coopération Sud-Sud et contribuant de manière concrète et efficace à l’effort de développement de notre continent.

Ces Assemblées annuelles de la BAD ont été également l’occasion pour le Ministre Délégué, Chargé du Budget de rencontrer ses homologues africains pour échanger sur des sujets d’intérêt commun et des voies susceptibles de renforcer les relations entre le Maroc et les pays africains.

Ainsi, Monsieur Driss El Azami El Idrissi a eu des entretiens avec le Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des finances, de la République démocratique du Congo, qui ont porté sur le renforcement des relations de coopération entre les deux pays et notamment dans le domaine financier. De même, Monsieur Driss El Azami El Idrissi s’est entretenu avec le Président de la BAD avec lequel il a abordé les différents aspects de la coopération du Maroc avec la BAD.

Ces Assemblées réunissent plus de 2000 personnes avec la participation de 53 ministres africains chargés de l’économie et des finances et de 25 pays représentant les trois continents (Amérique, Europe et Asie) participant au capital de cette Banque ainsi que les représentants de plusieurs organisations financières régionales et internationales