Détail de l'actualité

Signature à Rabat d'un accord de coopération entre la Chambre des représentants et l'UE : 18/05/2014

Signature à Rabat d

Un accord de coopération a été signé, lundi 19 mai à Rabat, entre la Chambre des représentants et l'Union Européenne (UE), visant à renforcer les capacités de la Chambre à remplir efficacement ses missions constitutionnelles et à accroitre la visibilité et la transparence de l'action parlementaire.

Aux termes de ce projet d'appui à la Chambre des représentants, qui s'étale sur une durée de 4 ans (2014-2018) et qui nécessite un budget de 3 millions d'euros, la Chambre disposera d'une administration interne dotée des capacités lui permettant de faire face efficacement à l'accroissement d'activité et de soutenir les parlementaires dans l'exercice de leurs nouvelles attributions.

Cet accord, a été signé par le président de la Chambre des représentants, M. Rachid Talbi Alami, le Ministre de l'Economie et des Finances, M. Mohamed Boussaid, et le Commissaire Chargé de la Politique Européenne de Voisinage et de l'Elargissement, M. Stefan Füle.

M. Boussaid a mis en exergue la "grande complémentarité" qui existe entre le gouvernement et le parlement, au niveau de la mise en œuvre des réformes profondes engagées par le Royaume.

Le Ministre a, dans ce sens, affirmé que la visite de M. Stefan Füle au Maroc, dans le contexte actuel marqué par l'organisation des élections européennes, témoigne de l'importance qu'accorde l'UE au renforcement de ses relations de coopération avec le Maroc.

Pour sa part, M. Talbi Alami a indiqué à cette occasion, que la convention s'inscrit dans le sillage de la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Constitution de 2011 qui a renforcé les fonctions législatives et élargi les prérogatives de la Chambre des représentants en matière de contrôle de l'action du gouvernement et d'évaluation des politiques publiques.

Il a, dans ce cadre, mis l'accent sur le niveau distingué des relations de coopération entre le Maroc et l'UE, formulant le vœu de voir ces liens se renforcer encore davantage, à travers de nouveaux partenariats visant à consolider la démocratie, les libertés et le contrôle de l'action gouvernementale.

De son côté, M. Füle a assuré que cet accord vise à renforcer et à soutenir l'action de la Chambre des représentants, relevant que ce projet constitue la contribution de l'UE à la mise en œuvre des dispositions importantes de la nouvelle constitution.

Source : Map