Détail de l'actualité

Le Ministre de l’Economie et des Finances participe à une conférence sur le monde arabe à Amman : 12/05/2014

Le Ministre de l’Economie et des Finances participe à une conférence sur le monde arabe à Amman

Monsieur Mohammed Boussaid, Ministre de l’Economie et des Finances, a pris part, les 11 et 12 mai 2014 à Amman en Jordanie, à la Conférence de Haut niveau organisée sous le Patronage du Premier Ministre Jordanien, M.Abdullah Ensour, du Directeur Général du Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social, Monsieur Abdlatif Al Hamad, et de la Directrice Générale du Fonds Monétaire International, Madame Christine Lagarde.

Tenue sous le thème «Construire l’avenir : emploi, croissance et équité dans le monde arabe », cette conférence a été l’occasion pour Monsieur Boussaid de participer au dialogue régional entre des hauts dirigeants et responsables des secteurs privé et public, des partenaires pour le développement ainsi des représentants de la société civile et du monde Universitaire, relevant du monde arabe et d’autres régions du monde.

Du débat occasionné par la séance thématique consacrée à la transparence et la bonne gouvernance dans les pays Arabes en transition, qui a été présidée par Monsieur le Ministre et à laquelle a participé un panel de haut niveau constitués d’experts régionaux et internationaux, il ressort qu’une plus grande transparence et une responsabilisation accrue sont des aspirations fondamentales des pays arabes en transition. Ce sont aussi des éléments importants pour promouvoir une croissance plus vigoureuse et dont les bienfaits seront mieux partagés.

La conférence d’Amman a présenté également l’opportunité à Monsieur Mohammed Boussaid pour présenter l’expérience exemplaire du Maroc dans le domaine de la gestion macroéconomique et des réformes économiques structurelles pour une croissance durable, inclusive et plus créatrice d’emploi. Il a, à cet égard, mis en relief les réformes audacieuses lancées récemment par le Maroc pour consolider la stabilité du cadre macroéconomique, en l’occurrence la réforme du système de compensation, la refonte de la loi organique des finances et la modernisation du système fiscal.

Monsieur le Ministre a également mis en exergue les avancées réalisées par le Maroc dans le domaine de la dynamisation de l’investissement privé à travers l’amélioration soutenue de l’environnement des affaires et la réforme du secteur financier, ainsi qu’en matière de promotion de l’emploi des jeunes et de la lutte contre la pauvreté.