Portail Internet MEF | Ministère de l'Economie et des Finances
  • |
  •    

Ministères et organismes nationaux

Office des Changes

 

Créé par le Dahir du 22 Janvier 1958, l'Office des Changes est un établissement public doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière. Il est placé sous la tutelle du Ministère chargé des Finances, lequel détermine les modalités générales de sa gestion, de son contrôle et arrête son budget annuel.

L'Office des Changes est chargé de deux missions essentielles :

  • Edicter les mesures relatives à la réglementation des changes. Dans le cadre des mesures de libéralisation financière prises par le Maroc et suite à l'adhésion en 1993 aux dispositions de l'article VIII des statuts du Fonds Monétaire International relatives à la convertibilité des opérations courantes, l'Office des Changes a délégué aux banques le pouvoir d'effectuer librement la quasi-totalité des règlements financiers à destination de l'étranger portant sur les opérations d'importation, d'exportation, de transport international, d'assurances et de réassurance, d'assistance technique, de voyages, de scolarité... De par ce processus de libéralisation, l'Office des Changes s'attache à assurer le contrôle a posteriori des opérations déléguées aux banques pour détecter et sanctionner tout transfert irrégulier de fonds à l'étranger et de préserver, par-là, les équilibres extérieurs de l'économie marocaine. L'Office des Changes veille également au suivi des rapatriements des recettes d'exportation de biens et services et ce, en vue d'assurer la reconstitution des réserves en devises.
  • Etablir les statistiques des échanges extérieurs et de la balance des paiements. Plusieurs publications statistiques sont éditées dans ce cadre dont entre autres les indicateurs mensuels des échanges extérieurs, la balance des paiements trimestrielle et annuelle, l'annuaire du commerce extérieur, la balance des règlements, la Position Financière Extérieure Globale du Maroc. Ces statistiques qui revêtent un caractère capital permettent aux autorités monétaires et économiques nationales de disposer des informations nécessaires en vue de piloter la conduite de la politique économique. L'Office des Changes veille à cet égard au respect des normes internationales relatives à la production et à la diffusion des statistiques des échanges extérieurs notamment les normes des Nations Unies et du Fonds Monétaire International.

Parallèlement à ses activités de réglementation des opérations de change et de publication des statistiques des échanges extérieurs, l'Office des Changes participe activement à toutes les actions tendant à promouvoir les exportations et le développement de l'économie nationale.

C'est ainsi qu'après concertation avec les départements ministériels intéressés notamment le Ministère chargé des Finances, l'Office des Changes a édifié un Centre International de Conférences et d'Expositions à Casablanca.

Par ce projet d'envergure internationale, l'Office des Changes a cherché, en utilisant ses propres excédents de trésorerie, à doter le grand Casablanca d'une structure digne du prestige de cette ville la propulsant au rang des métropoles internationales pouvant accueillir et réussir l'organisation de manifestations internationales à caractère économique, commercial ou culturel.